L'Union du Cantal 07 octobre 2015 à 08h00 | Par R. Saint-André

Plus près de Bordeaux et de Paris, grâce au rapprochement de l’A89 et de l’A20

Jamais la collectivité départementale n’aura lancé de travaux d’une telle ampleur.Le tracé droit de la route qui conduira en Corrèze fera gagner un kilomètre et une bonne dizaine de minutes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Un an jour pour jour après le premier coup de pioche sur le nouveau tracé de la RD 120, dans le secteur de La Roquebrou, une visite était programmée jeudi. Sur place, Christophe Bonnefon, chef de chantier, tient une promesse : d’ici fin octobre, 5 kilomètres de nouvelle route seront ouverts à la circulation sur une mise en service totale de 10 km (dont 7 km en tracé neuf). La totalité sera livrée au 31 décembre, conformément au contrat de partenariat public/privé, qui lie le Conseil départemental à Connect 120, société du groupe Vinci-Eurovia.

En ligne droite

Les déblais de la descente du Pont d’Orgon sont achevés ; le raccordement de la voie de Nieudan a pris forme ; la réalisation des sept ouvrages d’art est bien avancée, notamment l’impressionnant “viaduc du Branugues” et le “pont de Cavaroque” ; des caniveaux sont réalisés pour canaliser les eaux pluviales et la fabrication de “cunettes béton” va bon train... La première portion qui sera prête concerne l’accès en direction de Montvert. Les longues lignes droites contrastent avec l’ancien tracé. Il est facile d’imaginer combien la sécurité y gagne, tout comme le confort de l’automobiliste - surtout avec des portions à trois voies pour doubler les véhicules lents dans le sens de la montée - et combien le temps de parcours sera réduit. Ainsi, Jean-Luc Savignac, directeur des déplacements et des infrastructures au conseil départemental du Cantal, estime que le gain de temps sera tel que les Aurillacois devant se rendre à Paris auront tout intérêt à emprunter cet itinéraire, plutôt que rejoindre Clermont-Ferrand. “Nous serons en effet à moins d’une heure trente de la déviation de Brive, d’où on emprunte l’A20 via un barreau de deux fois deux voies”, démontre-t-il. Et ce, sans le passage du Lioran qui parfois peut s’avérer critique en saison hivernale. La démonstration est plus simple encore pour ceux qui veulent se rendre en région bordelaise, par la A89, plus “proche que jamais”.

La partie cantalienne de cette route est sur le point d’être refaite à neuf; restera un point noir côté corrézien: la côte de Sexcles.
La partie cantalienne de cette route est sur le point d’être refaite à neuf; restera un point noir côté corrézien: la côte de Sexcles. - © RSA

Et pourquoi pas en TGV ?

Le président du Conseil départemental, Vincent Descœur, plaide aussi pour l’arrivée d’un train à grande vitesse en gare de Brive, toujours avec l’idée de réduire les temps de transport qui séparent la préfecture cantalienne de Paris. À ce jour, 5 000 véhicules par jour sont totalisés sur la RD 120, entre Saint-Paul-des-Landes et La Roquebrou. La route fraîchement rénovée supportera sans problème un surcroît de trafic. La collectivité versera une annuité de 1,7 million d’euros à la société Connect 120, loyer comprenant le financement de la conception et de la réalisation, mais aussi le gros entretien et la maintenance entre Prentegarde et Montvert, durant 20 ans.

 

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui