L'Union du Cantal 09 janvier 2015 à 08h00 | Par C.Dubarry

VIDEO : un sourcier au secours du bon sens

La FDSEA a fait appel au radiesthésiste Jean-Baptiste Brun pour déterminer d'où vient l'eau qui a servi au projet de classement la commune d'Allanche en zone vulnérable.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-Baptiste Brun a identifié trois sources distinctes.
Jean-Baptiste Brun a identifié trois sources distinctes. - © C.Dubarry

Si depuis des mois, le classement de 18 communes cantaliennes en zone vulnérable est jugé aberrant par l'ensemble des représentants agricoles, celui d'Allanche est  devenu à lui seul le symbole de l'absurdité d'un scénario aussi improbable que lourd de conséquences pour les exploitants locaux. Située à plus de 1000 mètres d'altitude, la commune du Cézallier ne compte en effet que quelques élevages extensifs sur des prairies qui n'ont jamais été concernées de près ou de loin par le moindre épandage. Comment expliquer dans ces conditions que le captage, sur la base duquel Allanche a été ciblée par le projet de zonage au titre de la Directive Nitrates, dépasse le seuil autorisé ?


Pour répondre à cette question, la FDSEA a décidé de prendre le taureau par les cornes et de tracer l'origine exacte de l'eau analysée en faisant appel à Jean-Baptiste Brun, un sourcier  réputé pour ses compétences bien au-delà des frontières du Cantal. Mardi 23 décembre sous un soleil radieux, une petite délégation composée du responsable cantonal de la FDSEA, Hubert Marcombe, de l'animatrice Marine Lemasson, de Gilles Amat de la Chambre d'agriculture et de quelques agriculteurs, s'est donc rendue sue le site de captage de Piquemeule, au nord du bourg.

 

 

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui