L'Union du Cantal 29 octobre 2008 à 17h26 | Par K. Coste

Unique en Auvergne : le camion qui souffle du bois

Un transporteur met en place un nouveau service.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Thierry Touyre (au centre) entouré d’Annick Garsault et de Damien Puech, a acquis l’unique camion souffleur de combustible bois d’Auvergne.
Thierry Touyre (au centre) entouré d’Annick Garsault et de Damien Puech, a acquis l’unique camion souffleur de combustible bois d’Auvergne. - © K.C.

L’entreprise Touyre à Labesserette (canton de Montsalvy) s’est procuré un camion-souffleur de combustible bois déchiqueté. Thierry Touyre est l’unique transporteur en Auvergne à en avoir fait l’acquisition. Le camion-souffleur sert à souffler du granulé bois ou des plaquettes à destination des chaudières automatiques à bois. Ce camion est indispensable lors de la livraison pour les silos hors sols ou en hauteur et pour les bâtiments et les maisons difficilement accessibles.
Actuellement, ce système s’avère le plus commode pour la livraison du bois déchiqueté ou du granulé de bois. Ces camions sont équipés d’un compresseur qui souffle le combustible dans le silo au moyen d’un tuyau souple. Le soufflage peut se faire sur une distance de 20 mètres et à une hauteur de quatre mètres. Grâce à cette nouvelle méthode de livraison, un bâtiment classé pourra bénéficier d’une chaudière automatique à bois grâce à un silo en sous-sol. Les chaudières à granulés bois sont moins puissantes, plus petites, elles sont faites pour les petites maisons. Le combustible est plus onéreux que le bois déchiqueté mais prends moins de place. Tandis que la chaudière à bois déchiqueté est plus imposante, elle est faite pour les particuliers, entreprises ou collectivités qui ont de grandes surfaces à chauffer. L’avantage de ce combustible est qu’il est plus facile à se procurer.

Développer la filière bois
Le projet du camion-souffleur a été monté avec l’association “Bois énergie 15”. Annick Garsault, responsable de l’association et Damien Puech, ont structuré le projet pendant un an avec Thierry Touyre. Il a été soutenu financièrement à la hauteur de 40 % par le Conseil général, le Conseil régional et l’Agence de l’environnement et la maîtrise de l’eau (l’Ademe). 
“Thierry Touyre apporte un nouveau service. Il travaille entre autres avec tous les fournisseurs de bois déchiqueté du Cantal. Il développe localement cette filière bois”, souligne Annick Garsault. Le projet est né, il y a un an et demi dans un salon à Orléans. J’ai mis plus d’un an à le finaliser. Grâce à ce service de livraison, cela peut donner la possibilité aux particuliers d’avoir une chaudière automatique. Le propriétaire commande chez un fournisseur son combustible bois et je vais lui chercher et lui livrer”, explique Thierry Touyre. 
Pour tout renseignement : Transport Touyre à Labesserette 06 71 70 67 93  ou tps.touyre@wanadoo.fr

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,