L'Union du Cantal 09 décembre 2009 à 13h52 | Par J.-Y. Brunon

Une meilleure coordination des actions

Associations et fondations œuvrent pour la sauvegarde du patrimoine.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les associations de sauvegarde du patrimoine, qui comptent au total plus de 1 500 adhérents, dont les objectifs sont différents mais complémentaires, ont décidé d’unir leurs actions au service du patrimoine cantalien. Une déclaration vient ainsi d’être rendue publique en présence du préfet du Cantal. Ces structures se veulent les porte-parole des Cantaliens “qui considèrent que le patrimoine contribue fortement à l’identification, à la transmission et au respect d’une identité nationale et locale, ils comprennent son rôle important dans l’économie touristique, qu’il s’agisse d’un patrimoine rural ou paysager, de centres-villes et de quartiers ou de monuments historiques. Ils en reconnaissent l’impact en matière d’emplois notamment en raison de l’importance des savoir-faire locaux dans les bâtiments et les métiers d’art”. Pour ces associations, la richesse, la diversité et l’originalité du patrimoine paysager et humain sont essentiels pour l’attractivité et le développement du Cantal.

Mission d’intérêt général
La mise en valeur et l’entretien du patrimoine ont été clairement reconnus comme une mission d’intérêt général par le Président de la République. Après avoir pris acte des mesures récentes prises par le gouvernement pour redresser la situation, les associations tiennent à souligner certains points. Elles souhaitent, tout d’abord, que l’État se donne les moyens de faire face à ses obligations et de faire respecter lois, décrets et règlements existants. Elles espèrent aussi que les collectivités territoriales et locales ne relâcheront pas leur engagement en faveur du patrimoine. Elles jugent en outre indispensable que tous les acteurs publics et privés de la sauvegarde du patrimoine soient reconnus et encouragés dans leurs efforts. Elles invitent enfin chaque citoyen à faire le maximum pour l’éducation des jeunes générations au patrimoine qu’elles devront à leur tour sauvegarder, une fois transmis.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui