L'Union du Cantal 09 février 2005 à 00h00 | Par Pascal Piganiol

Un taux de participation nettement plus élevé que d´habitude

53,27 % des 28 662 électeurs cantaliens appelés à voter dans le cadre des élections à la MSA ont participé au scrutin. C´est 10 % de mieux qu´il y a cinq ans.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
C´était la première fois que les élections des délégués à la Mutualité sociale agricole (MSA) se déroulaient exclusivement par correspondance, et tout le monde se demandait quel pourrait être l´effet sur le taux de participation. La réponse est venue mardi soir à l´issue des opérations de dépouillement : 15 268 parmi les 28 662 électeurs ont voté, soit un taux de participation de 53,27 %, supérieur de près de 10 points à celui enregistré lors des dernières élections, il y a cinq ans (43,82 %). Et supérieur aussi à celui qu´enregistrent la plupart des autres élections professionnelles organisées par correspondance. Albert Chandon, président de la MSA, ne cache d´ailleurs pas sa satisfaction : "La progression de la participation est remarquable, on a eu peu de bulletins nuls et, pour l´instant, aucune contestation sur le déroulement des opérations de vote", remarque-t-il, constatant que "tout le monde a joué le jeu, chacun à sa place, pour que ce scrutin se passe bien, y compris au moment des opérations de dépouillement qui ont associé élus, personnel et représentants syndicaux".

15 268 des 28 662 électeurs inscrits ont voté

Dans le détail, c´est le 3e collège (celui des agriculteurs et entreprises employeurs de main d´oeuvre) qui a le mieux voté et enregistre la plus belle progression avec un taux de participation de 60,59 % sur 647 électeurs?inscrits?(contre 46,40 % en 1999). Vient ensuite le 1er collège (celui des exploitants agricoles) : 56,59 % des 20 387 électeurs?inscrits?ont?voté?(contre 47,34 % il y a cinq ans). C´est comme d´habitude le collège des salariés qui enregistre le plus faible taux de participation : 43,79 % de votants sur 7 628 électeurs inscrits (contre 33,18 % en 1999). Pas de surprise dans les 1er et 3e collèges puisqu´il y avait autant de candidats que de postes à pourvoir (tous sont donc élus). Dans le collège des salariés par contre, quatre organisations syndicales présentaient des candidats. La CGC-CFE, qui était le seul syndicat présent dans tous les cantons, arrive en tête avec 1 180 voix et obtient 39 sièges sur 81 au total. Elle est talonnée par Force ouvrière qui, avec 1 095 voix, décroche 27 sièges. La CFDT recueille quant à elle 814 voix et obtient 14 postes de délégués cantonaux. Enfin, la CGT, présente pour la première fois à ce scrutin, mais dans deux cantons seulement, rassemble 67 voix et obtient un siège. Au total, cette élection a permis d´élire 389 délégués cantonaux titulaires ou suppléants.

Rendez-vous le 11 mars

Les 229 délégués titulaires se réuniront en assemblée?générale?vendredi 11 mars à Arpajon-sur-Cère pour élire le nouveau conseil d´administration de la caisse départementale et son président. Il s´agira de désigner 27 administrateurs, dont 9 pour le 1er collège (qui perd un siège par rapport à la composition actuelle), 12 pour le collège des salariés (qui gagnent quatre sièges) et six pour le 3e collège (il gagne un siège). Deux autres administrateurs étant désignés comme par le passé par l´Union départementale des associations familiales. Quant à la présidence de la caisse départementale, Albert Chandon, président sortant (il occupe ce poste depuis 1996) et président de la Fédération régionale des caisses MSA du Cantal, du Puy-de-Dôme et de l´Allier, confirme qu´il sera candidat à sa succession.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui