L'Union du Cantal 27 septembre 2006 à 00h00 | Par Jean-Yves Brunon

Un plan d’aménagement ambitieux pour la RD 120

Les conseils généraux du Cantal et de la Corrèze vont unir leurs efforts pour améliorer la RD 120, entre Aurillac et Tulle. D’importants aménagements sont prévus.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une déviation va être réalisée sur l’un des “points noirs” de la RD 120,
le Pont d’Orgon. En médaillon, Jean-Pierre Teulade (à gauche), maire
de Montvert, Christian Meiniel, conseiller général, et Vincent Descœur, président du Conseil général.
Une déviation va être réalisée sur l’un des “points noirs” de la RD 120, le Pont d’Orgon. En médaillon, Jean-Pierre Teulade (à gauche), maire de Montvert, Christian Meiniel, conseiller général, et Vincent Descœur, président du Conseil général. - © L'Union du Cantal
Le désenclavement du Cantal passe par un accès plus rapide aux autoroutes A89, A20 et A75. C’est ce constat qui a conduit le Conseil général à intensifier la modernisation du réseau routier départemental. “L’offre en matière d’équipements et l’amélioration des niveaux de services restent des enjeux fondamentaux et constituent le corollaire du développement économique”, soulignait Vincent Descœur, président du Conseil général, à l’occasion d’une réunion de travail qui s’est tenue récemment à la mairie de Montvert. L’assemblée départementale a donc inscrit l’ex-route nationale 120 (devenue RD 120 depuis qu’elle est sous la compétence du Conseil général) comme une priorité de son schéma routier structurant. Commencés début juin, dans le cadre du contrat de plan Etat/Région 2000-2006 et sous maîtrise d’ouvrage du Conseil général, les travaux de mise à 2 x 2 voies de la section Aurillac/Les Quatre Chemins (2,5 kilomètres) se poursuivront jusqu’au premier semestre 2007, avec l’aménagement d’un giratoire à Lascanau (pour un coût de 4,4 millions d’euros).

Moins de virages au Pont d’Orgon
Sur la section Pont d’Orgon/ département de la Corrèze, les années 2006 à 2008 seront consacrées aux études, procédures et acquisitions foncières dans la perspective d’engager les premiers travaux fin 2008, début 2009. Trois tranches font d’ores et déjà l’objet d’une programmation : la déviation du Pont d’Orgon (9,6 millions d’euros), la portion Cavaroque/ Montvert (6,11 millions d’euros) et celle de Montvert au Teulet en Corrèze (3,2 millions d’euros). La RD 120, qui donne accès à l’A20 et à l’A89, constitue également une priorité pour le Conseil général de la Corrèze. Celui-ci prévoit, dans un premier temps, de créer des voies pour les véhicules lents dans la côte des Jordes à la sortie de Tulle : deux créneaux dans les deux sens, dont un à la sortie de Laguenne. Un créneau de dépassement est également prévu dans la plaine de Forges. Ces travaux pourraient avoir lieu au cours des années 2008 et 2009.

Soutien de l’Etat : “une question d’équité”
Concernant la RN 122, Vincent Descœur rappelait que le Conseil général et les parlementaires cantaliens ont obtenus de l’Etat la relance d’un “avant-projet sommaire d’itinéraire” (APSI) dont l’objectif est de permettre à terme la réalisation d’une véritable liaison nationale entre l’A75 et l’A20. Pour le président du Conseil général, cet avant-projet devra être impérativement suivi d’effets et d’une programmation financière précise qui permette d’obtenir, dans un délai acceptable, de premières avancées significatives, à savoir des contournements de bourgs, créneaux de dépassement, etc. “L’Etat devra apporter une réponse qui soit à la hauteur de cet enjeu majeur d’aménagement du territoire. Celle-ci vise à replacer le Cantal dans une situation d’équité face à d’autres territoires ayant bénéficié ces dernières années d’un traitement plus favorable, qui a depuis contribué à leur revitalisation. Il s’agit d’une question de continuité territoriale. Aucune autre alternative satisfaisante ne s’offre au département pour rejoindre les grandes agglomérations interrégionales”, insistait Vincent Descœur.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui