L'Union du Cantal 16 janvier 2008 à 00h00 | Par Jean-Marc Authié

Un “Pacte territorial” pour l’emploi des personnes handicapées

Lundi, État, entreprises, chambres consulaires, syndicats professionnels, organismes de formation... ont signé, pour trois ans, une charte à destination des travailleurs handicapés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Tous les protagonistes du “Pacte territorial pour l’emploi des personnes handicapées” se sont engagés, lundi dernier, pour trois ans.
Tous les protagonistes du “Pacte territorial pour l’emploi des personnes handicapées” se sont engagés, lundi dernier, pour trois ans. - © J.-M. A.
“On peut mesurer l’humanité d’une civilisation à sa capacité d’intégrer les personnes handicapées. Je suis heureux que le département du Cantal s’engage dans cette démarche en faveur des travailleurs handicapés et ce, pour les entreprises de plus de 20 salariés”, lançait lundi Paul Mourier, préfet du Cantal, en préambule du forum organisé par l’Association de gestion de services d’insertion (Agesi). En compagnie du Conseil général et de plusieurs acteurs économiques du département, ils ont signé un “Pacte territorial” à destination de ce public. C’est certainement une première en France. Dans la salle principale du Centre des congrès d’Aurillac, l’État et les différents signataires du “Pacte territorial pour l’emploi des personnes handicapées dans le Cantal” se sont engagés pour trois ans afin de répondre au mieux aux nouvelles règles imposées par la loi du 11 février 2005 (dite de l’égalité des droits et chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées).

Mobiliser et responsabiliser

Cette signature se veut être un signal pour les entreprises, près de 245 dans le Cantal, confrontées à l’entrée en vigueur de nouvelles règles, plus contraignantes, de calcul de leur obligation d’emploi. La signature de ce “Pacte territorial” est envisagée comme un levier pour promouvoir et améliorer la préparation à l’emploi dans une approche de filière métier et/ou pour développer la sous-traitance avec le secteur adapté. Cela va se traduire par : la mobilisation et la responsabilisation des entreprises assujetties ; le partage des enjeux de l’emploi des travailleurs handicapés en s’appuyant sur les entreprises plus avancées. 

Quatre axes structurants

Ainsi, ce “Pacte” triennal (2008, 2009 et 2010) sera structuré autour de quatre objectifs : le premier, promouvoir les contrats d’apprentissage et de professionnalisation en vue d’accroître le nombre de travailleurs handicapés recrutés et qualifiés. Le deuxième, renforcer des partenariats entre entreprises et lieux de formation afin d’anticiper les besoins et de préparer les compétences recherchées. Puis, développer les accords d’entreprises sur l’emploi et la formation des travailleurs handicapés. Enfin, augmenter les travaux de sous-traitance confiés à des entreprises adaptées et à des établissements et services d’aide par le travail. 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,