L'Union du Cantal 22 juin 2011 à 16h05 | Par P.Olivieri

Un “écureuil” dans le ciel sanflorain pour surveiller les lignes électriques

L’information n’a rien d’un canular ni de l’hallucination collective : depuis lundi et jusqu’à aujourd’hui, RTE surveille ses lignes à haute et très haute tension de la Lozère et du Cantal à bord d’un Écureuil, l’un des neuf hélicoptères de la flotte RTE. Cette surveillance fait partie de l’activité quotidienne de l’entreprise et permet de vérifier l’état des pylônes et des câbles électriques mais aussi de l’environnement sous les lignes (nouvelles constructions ou évolution de la végétation). Un état des lieux nécessaire en amont de l’entretien et de la maintenance des installations. Durant cette période de visite des lignes, Saint-Flour, Saint-Chély d’Apcher, Mende, Florac, le Monastier et Saint-Sauveur devraient être survolées.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui