L'Union du Cantal 14 novembre 2007 à 00h00 | Par Renaud Saint-André

Trois jours pour susciter l’envie de s’installer dans le Cantal

Une neuvième session d'accueil d'actifs est organisée jusqu'au 16 novembre sur le canton de Vic-sur-Cère. De nombreux intervenants conseilleront une vingtaine de porteurs de projets.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les différents partenaires et intervenants préparent la nouvelle session d’actifs en  Carladès.
Les différents partenaires et intervenants préparent la nouvelle session d’actifs en Carladès. - © R. S.-A.
Ils viennent de toute la France. La plupart occupent déjà un emploi. Mais tous sont sûrs de vouloir changer de vie. Une vingtaine de candidats à l’installation participent les 14, 15 et 16 novembre à une session d’accueil d’actifs. Trois jours pour les convaincre, eux et leur famille, de choisir le Cantal. C’est en effet l’unique objectif de ces trois jours. “Même si les résultats ne sont perceptibles que dans la durée”, convient Jacques Frescal, président de Cère et Goul en Carladès. C’est cette communauté de communes qui servira de cadre à la neuvième édition. Les candidats seront hébergés à l’Auberge de Curebourse, sur les hauteurs de Vic-sur-Cère. C’est là que, dès le premier jour, ils rencontreront de nombreux intervenants qui présenteront le territoire départemental, son contexte économique et environnemental. Tous les spécialistes seront là Une soirée débat originale sera organisée par les Tr’Acteurs, compagnie de théâtre forum amateur, sur le thème de l’installation et de l’intégration en milieu rural. Le deuxième jour sera plus technique avec l’intervention de conseillers de l’Adasea (pour le domaine agricole) de la Chambre de métiers (pour le secteur de l’artisanat) et de la CCI (pour ce qui touche au commerce). Le soir, les candidats pourront discuter librement avec de nombreux élus locaux. Le troisième jour, les conseils seront plus personnalisés encore pour affiner chacun des projets individuels et évoquer, outre l’aspect purement professionnel, la qualité de vie proposée, les hébergements disponibles, les terrains à même de recevoir une activité... Notaires, comptables, banquiers seront invités.

Tous les spécialistes seront là

Une soirée débat originale sera organisée par les Tr’Acteurs, compagnie de théâtre forum amateur, sur le thème de l’installation et de l’intégration en milieu rural. Le deuxième jour sera plus technique avec l’intervention de conseillers de l’Adasea (pour le domaine agricole) de la Chambre de métiers (pour le secteur de l’artisanat) et de la CCI (pour ce qui touche au commerce). Le soir, les candidats pourront discuter librement avec de nombreux élus locaux. Le troisième jour, les conseils seront plus personnalisés encore pour affiner chacun des projets individuels et évoquer, outre l’aspect purement professionnel, la qualité de vie proposée, les hébergements disponibles, les terrains à même de recevoir une activité... Notaires, comptables, banquiers seront invités. 

Près de 40 projets aboutis

“Nous avons pour mission de confronter chaque projet à la réalité du terrain, de donner les bons contacts des personnes ressources et d’offrir un moment convivial et d’échanges”, résume Pascale Bel, animatrice de la session. La formule fonctionne bien. Depuis la toute première session, en 2003, près de 150 projets ont été présentés ; 36 se sont concrétisés (26 dans le Cantal et dix dans des cantons limitrophes de départements voisins) ; quelques-uns sont en cours de finalisation. “Les sessions ont permis l’installation de 36 familles en zone rurale, soient près de 110 personnes”, remarque Laurent Bouscarat, directeur de l’Adasea. A Vic, comme l’a confié Pierre-Jean Meissonier, président des Jeunes agriculteurs du canton, on compte beaucoup sur les retombées de cette opération. 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui