L'Union du Cantal 01 septembre 2010 à 10h35 | Par R. SAINT-ANDRE

Théâtre de rue - Bilan de quatre jours d’une “grande pagaille maîtrisée”

Le record de 130 000 festivaliers atteint en 2009 est battu pour cette 25e édition.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L'association Éclat, la Ville d'Aurillac et la Caba dressent traditionnellement un premier bilan de l'édition du festival dont le rideau vient tout juste de tomber. Un inventaire qui, s'il s'appuie sur des données objectives de fréquentation, reste néanmoins incomplet : pas un mot sur le plan de la reprise médiatique nationale ou les retombées économiques sur le territoire...

 

 

Des records sont tombés

Une chose semble acquise : il y a eu encore plus de monde que d'habitude. D'ailleurs, des records sont tombés. À commencer par celui du spectacle le plus vu : les "Allumeurs d'images" de la Cie Spectaculaires a été applaudi par plus de 30 000 personnes. Bien plus que les 18 000 qui s'étaient pressées au parc Hélitas pour admirer la pyrotechnie du Groupe F, il y a quelques années. Les détenteurs du précédent record, révèle Jean-Marie Songy, directeur artistique du festival. De même, jamais autant de troupes "off" ne s'étaient précipitées ; elles étaient 567 pour ce 25e anniversaire. Au total, durant la semaine du festival, Aurillac aurait accueilli davantage de festivaliers que les 130 000 déjà annoncés l'an dernier. De nombreux indicateurs en attestent. Le maire d'Aurillac, Alain Calmette, en a énuméré quelques-uns cette semaine, lors d'une cérémonie organisée pour remercier le personnel technique de la Communauté d'agglomération (Caba) de son dévouement durant le festival. La collecte des déchets sur la ville est ainsi passée de 28 à 31 tonnes sur la période ; les parkings spécialement ouverts pour l'occasion ont accueilli 4 810 véhicules contre 2 190, l'an passé ; le Crédit agricole a enregistré 5 % de retraits supplémentaires sur ses distributeurs automatiques de billets ; le "village" de la Ponétie a enregistré 5 141 entrées, il n'y en avait que 4 600 en 2009 et 3 800 en 2008... Jacques Mézard, président de la Caba, confirme. Les campings ont tous enregistré une fréquentation supérieure aux années précédentes ; + 9,3 % à Arpajon, + 5,7 % à Jussac ; + 2,9 % à l'Ombrade (Aurillac), + 7,8 % à Saint-Simon... L'office de tourisme enregistre une hausse de fréquentation de + 31,6 % ; 100 416 voyageurs ont emprunté les bus spécialement mis à disposition des festivaliers. La météo très favorable et la qualité de la programmation ne sont pas étrangères à ces bons chiffres.

 

 

La météo clémente durant les quatre jours du festival a  contribué aux records de fréquentation enregistrés.
La météo clémente durant les quatre jours du festival a contribué aux records de fréquentation enregistrés. - © RSA

En limite de capacité d'accueil

Aurillac serait d'ailleurs à la limite de sa capacité d'accueil, convient le maire. Paradoxalement, le président de la Caba estime "qu'il ne faut pas croire pour autant qu'on n'a pas besoin de train"... Rappelons que pour cause de travaux, aucun train n'arrive ni ne part de la gare d'Aurillac. Malgré cet afflux important de population, pas d'incidents graves à signaler. Au contraire, une baisse des interventions des services d'urgence est notée. "Hormis un candelabre tombé sur une jeune fille, incident dont l'issue aurait pu s'avérer dramatique", nuance le maire. Il en profite pour souligner que la manifestation est désormais bien appropriée par la population, "hormis une frange minoritaire".

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui