L'Union du Cantal 16 décembre 2009 à 11h20 | Par Guillaume Tilly

Séance d'installation pour... 30 élus âgés de 12 à 14 ans

Les collégiens du département ont désigné leurs représentants qui ont siégé pour la première fois vendredi 11 décembre au Conseil général des jeunes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Élus par leurs pairs en novembre dernier, les représentants des collèges du Cantal se sont retrouvés vendredi au Conseil général.
Élus par leurs pairs en novembre dernier, les représentants des collèges du Cantal se sont retrouvés vendredi au Conseil général. - © G.T.
“Une assemblée rajeunie et féminisée”. Vendredi dernier, Vincent Descœur, président du conseil général du Cantal, soulignait avec humour, la différence des jeunes représentants des collèges, par rapport aux “élus adultes”. Une première réunion pour ces 30 jeunes Cantaliens qui, tour à tour, se sont présentés à leurs camarades, ainsi qu'à Yves Delécluse, inspecteur d'académie, aux principaux des collèges présents, et à Laurent Pradal, animateur de ce Conseil général “junior”. Ils désigneront en janvier leur président.
Trente conseillers Chaque collège, public ou privé, est représenté par un conseiller général jeune, issu d'une classe de 5e ou de 4e, élu par l'ensemble des élèves de son collège. “Se présenter aux suffrages de cette quatrième promotion, représente beaucoup de courage et d'incertitude”, commentait Vincent Descœur, qui y voit une preuve de citoyenneté. Chacun pourra trouver son domaine de prédilection, à travers différentes commissions : environnement, solidarité, sport, culture et loisirs”. Yves Delécluse a poursuivi en se félicitant de la volonté participative de ces jeunes : “C'est une leçon d'éducation civique réelle”. En effet, cette organisation, identique à celle du Conseil général “adulte”, permet aux collégiens de faire entendre leur voix, d'exposer leurs idées et de défendre des projets. “C'est la société de demain que vous commencez à construire”, poursuivait l'inspecteur d'académie. “Vous pouvez améliorer les échanges au sein de l'école, pour instaurer un code de vie et de paix scolaire. Votre jeunesse, vos ambitions, font évoluer les choses”. Laurent Pradal rassurait les nouveaux élus : “Vous serez accompagnés tout au long de vos démarches”. Lors du précédent mandat, la commission sport, culture et loisirs, avait organisé une journée multi-loisirs ; en juin dernier, 700 jeunes avaient ainsi participé à une vingtaine d'activités sur la prairie des Sagnes du Lioran. Deux actions de solidarité ont été menées par la commission affaires sociales et solidarité : plus de 2 500 jouets avaient été collectés au profit d'Emmaüs et 30 m3 de matériel scolaire offerts à une école du Bénin. La commission environnement s'est elle orientée vers le tri sélectif des déchets dans les collèges, autour du slogan: “J'agis, je trie, je suis Écol'légien”. Ainsi, 60 bacs à papier, 29 collecteurs à piles usagées, 16 composteurs et cinq points d'apport volontaire ont équipé 29 collèges. La poursuite de ce type d'action est à prévoir : la nouvelle assemblée s'étant montrée particulièrement intéressée par la cause environnementale. Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal. Droits de reproduction et de diffusion réservés

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui