L'Auvergne Agricole 08 août 2018 à 16h00 | Par L'auvergne Agricole

Sans solution face à la jaunisse virale, les betteraviers en appellent au président de la République.

Entretien avec Gilles Berthonneche, président de Cristal Union-Bourdon.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Gilles Berthonneche, président de Cristal Union-Bourdon.
Gilles Berthonneche, président de Cristal Union-Bourdon. - © Auvergne Agricole

Que pensez-vous de l’annonce récente du gouvernement sur l’interdiction de dérogation pour les néonicotinoïdes utilisés en enrobage de semences de betteraves sucrières ?


Le Président Macron avait été clair, aucun agriculteur ne devait être laissé dans des impasses techniques. C’est pourtant ce que vient d’annoncer le gouvernement à l’occasion de la présentation du plan Ecophyto en excluant sans concertation la possibilité d’une dérogation pour les   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Auvergne Agricole

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui