L'Union du Cantal 21 mai 2014 à 08h00 | Par Jean-Marc Authié

Rugby - Deux élèves du lycée agricole Pompidou en équipe de France

Guillaume Duval et Quentin Claveyrolles ont joué le 11 mai leur premier match international contre la Suisse (victoire 38 à 10).

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le rugby est une culture dans le Cantal. C'est donc naturellement que des sections sportives se créent. Le lycée agricole Georges-Pompidou d'Aurillac a franchi le pas voilà quelques années. Pari payant puisque deux de ses pensionnaires viennent d'être sélectionnés en équipe de France. Julien Rousson peut être un professeur heureux. L'actuel responsable de la section sportive du lycée agricole a non seulement envoyé deux de ses protégés en équipe de France des lycées agricoles, mais il a également qualifié sa section pour les championnats de France.

Guillaume Duval et Quentin Claveyrolles.
Guillaume Duval et Quentin Claveyrolles. - © J.-M.A

Un plaisir et un honneur

Guillaume Duval est élève en terminal Bac pro. Pilier de la section sportive et licencié à Riom, il a appris avec grande satisfaction sa sélection. "On a été réunis durant trois jours à Grenoble. Nous étions 22 en tout, venus d'un peu partout et c'était vraiment une très belle expérience." Au-delà de la découverte d'un groupe, de la mise en condition au travers des présentations, des entraînements, "c'était la possibilité offerte de vivre un truc qu'on ne vit pas tous les week-end. Porter le maillot de l'équipe de France, chanter la Marseillaise, c'est tout de même quelque chose, même si je n'étais que remplaçant. Mais je suis rentré à la mi-temps". Titulaire, Quentin Claveyrolles l'était lui. Le centre de 19 ans de Saint-Paul-des-Landes, sous tutorat avec le Stade aurillacois et en terminale S au lycée, a lui aussi passé un moment exceptionnel en Isère. "Ce que je retiens vraiment, c'est la superbe ambiance qui s'est créée dans ce groupe. Personne ne se connaissait au départ et puis la cohésion a été parfaite, la sauce a bien pris. Une sélection, c'est la récompense d'une année de travail. Forcément on apprécie quand ça nous arrive." Les Français de l'agriculture ont au final battu leurs homologues suisses 38 à 10. Avec le sentiment du devoir accompli, Guillaume et Quentin précisent aussi "que certains joueurs de cette équipe étaient issus de clubs comme Agen, Tarbes..." C'est dire si la formation initiée au lycée agricole prend toute sa dimension. Car au-delà des prochains championnats de France UNSS à Toulon, ce sont aussi des catégories cadets et juniors qui se sont illustrées en avril du côté de Nîmes. Et là, la confrontation était toute autre parmi l'élite des lycées agricoles (Auch, Pau, Albi, Clermont, Nîmes). "Nous sommes un peu déçus pour nos cadets qui ont fini quatrièmes sur six. Ils pouvaient faire mieux car c'est vraiment un super groupe et je pense que nous entendrons parler de certains d'entre eux à l'avenir", estime même Julien Rousson.

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui