L'Union du Cantal 28 janvier 2004 à 00h00 | Par Pascal Piganiol

Quand les valeurs de solidarité réunissent le monde paysan

Le congrès de la FDSEA a permis de mesurer l´ampleur du mouvement de solidarité qui s´est exprimé grâce au réseau syndical suite à la sécheresse de l´été 2003.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Près de 55 000 tonnes de marchandise acheminée, dont 17 000 tonnes de paille et 38 000 tonnes de fourrages ou substituts, 8 trains SNCF mobilisés, 2 convois militaires, 2 000 camions qui, mis bout à bout, formeraient un convoi de 60 kilomètres de long et... 24 tracteurs des agriculteurs de la Mayenne : tel est le bilan provisoire de la colossale opération d´approvisionnement en fourrages mise en place par la FDSEA depuis la sécheresse de l´été dernier. Les agriculteurs du Cantal ont profité du congrès de leur Fédération pour dire merci à leurs collègues des sept départements qui se sont mobilisés pour leur venir en aide.

La force du réseau syndical  

"Sans nos équipes locales et notre réseau, qui aurait arrêté les broyages dans les départements céréaliers, qui aurait organisé les pressages, qui aurait assuré le chargement des camions et des trains, qui aurait géré les livraisons dans les villages ?", a interrogé Patrick Escure, président de la FDSEA. En remarquant que les convois de la DDE et ceux de l´armée, certes appréciés, n´ont permis de couvrir que 1,3 % des besoins. "C´est dans ces circonstances qu´on mesure à quel point il est déterminant d´avoir une structure syndicale organisée", appuyait Christian Decerle, secrétaire général adjoint de la FNSEA.  

Aides au transport de l´Etat : reports de délais confirmés  

"Avec 1 000 euros en caisse au départ, nous avons dû acheter pour 5 millions d´euros de marchandise... et demander une ouverture de crédit de 700 000 euros au Crédit agricole !", a témoigné Dominique Troupenat, président de l´association Solidarité calamités Cantal. Concernant les aides au transport de l´Etat, le préfet a confirmé les reports de délais accordés pour le dépôt des demandes. Ce qui "permettra sans doute d´engager la totalité de l´enveloppe de 4 millions d´euros attribuée au Cantal... aujourd´hui consommée à hauteur de 60 %, ce qui équivaut à environ 130 000 tonnes de fourrages sur les 150 à 200 000 estimés".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui