L'Union du Cantal 27 décembre 2017 à 08h00 | Par C. Fournier

Prat de Bouc : un enfant du pays, Alfred Jacomis a sa piste

Une nouvelle piste de ski de fond a été inaugurée : la piste rouge “Alfred-Jacomis” : 4,8 km, dénivelé de 180 mètres.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une piste au nom du champion célébrée par sa famille et les élus.
Une piste au nom du champion célébrée par sa famille et les élus. - © C. Fournier

La famille de l’ancien champion, originaire d’Albepierre, avait fait le déplacement, dont Roger Delcros, qui a consacré à son aïeul un site internet en hommage à ce grand sportif. La maire de Paulhac, Annie Andrieux, s’est déclarée “heureuse de cette dynamique sur ce site emblématique de Prat-de-Bouc” et s’est félicitée “d’un territoire à fort potentiel”, tandis que le maire d’Albepierre, Alain Vantalon, a retracé le parcours d’Alfred Jacomis : “Notre champion de France de ski pratiquait alors le ski de fond, le ski alpin (slalom et descente), le saut à ski et la course de fond et tir, biathlon d’aujourd’hui mais alors, domaine réservé aux militaires.” Un personnage qui impressionnait : “J’ai des souvenirs de lui. De ce skieur émérite, qui chaque jour transportait 30 kg de lait sur le dos à ski en hiver, du buron au village, soit sur plusieurs kilomètres. Je le voyais tous les jours, marcher dans la montagne qu’il aimait et qu’il a sillonnée jusqu’à très âgé. Nous, gamins, on disait alors de lui : “C’est le champion !”

Un contexte plus large de développement du site

Cette cérémonie coïncidait avec l’annonce de l’ouverture de la station pour le 23 décembre. L’occasion pour les élus communautaires - Pierre Jarlier, président de Saint-Flour communauté, et Ghyslaine Pradel, présidente de Hautes terres communauté - de parler de l’avenir du site. Les deux communautés de communes co-gestionnaires du domaine nordique de Prat-de-Bouc Haute-Planèze, ont de grands projets qui ont fait écho à l’hommage rendu à Alfred Jacomis : “Un exemple pour des générations, à l’image de ces agriculteurs qui ont forgé le massif, et qui ont apporté leur savoir-faire. Ce qui contribue aujourd’hui à la mise en place d’une vraie dynamique avec le projet de développement que nous menons depuis trois ans.” Et Pierre Jarlier de définir les priorités : “Une meilleure accessibilité du site pour le développement d’activités de pleine nature, hiver comme été, avec une liaison moderne et efficace à l’étude entre Prat-de-Bouc et le Lioran dans la complémentarité.” Prat-de-Bouc disposera aussi bientôt d’un bâtiment d’accueil : “C’est l’une des premières priorités”, soulignaient les deux élus, Ghyslaine Pradel voyant dans ce projet “une vraie envie de la population de voir ce col se développer, les activités se conforter pour le développement économique de l’ensemble du secteur”. Elle-même native des Alpes, elle a rendu hommage au champion cantalien : “Je me suis retrouvée dans son histoire… J’ai été bercée toute mon enfance par ces hommes en milieu rural qui ont eu une destinée hors du commun.” Une cérémonie à l’issue de laquelle une plaque signalétique a été remise à la famille, à la mémoire de celui qui fut l’un de ces pionniers, “de ces montagnards paysans qui chaussaient les skis”, comme a aimé les décrire la présidente de Hautes terres communauté.

 

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui