L'Union du Cantal 25 octobre 2017 à 08h00 | Par C. Fournier

“Portraits de Cantaliens oubliés ou méconnus” : un ouvrage signé Pascale et Pierre Moulier

Pascale et Pierre Moulier, lui, professeur de philosophie, elle, archiviste diocésaine, viennent de présenter leur nouvel ouvrage.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans ce “Portraits de Cantaliens oubliés ou méconnus”, on ne trouvera donc pas Georges Pompidou (trop connu), qui plus est un politique : “On a pris des créateurs. Aucun homme politique : ils ont déjà laissé leur nom…”, glisse Pascale Moulier. Ce sont donc des personnages dits “secondaires” : peintres sculpteurs, écrivains, poètes… que l’on trouve au fil des 190 pages de cet ouvrage paru aux éditions de La Flandonnière. Mais sur quels critères ces auteurs ont-ils été retenus ? “Subjectifs ! Des personnes qui, avant tout, nous ont plu. Naître ici n’était pas suffisant. L’idée était que ces personnages sortent du lot. Des gens oubliés ou méconnus mais qui, à nos yeux, ont accompli des choses intéressantes… Des Cantaliens, des personnes qui ont travaillé dans le Cantal ou qui y ont vécu”, assure le couple qui, depuis plus de 15 ans, travaille sur l’histoire locale.

Les auteurs : des passionnés de l’histoire locale du Cantal.
Les auteurs : des passionnés de l’histoire locale du Cantal. - © C. F.

Leurs préférés

Et de citer l’abbé Coste : “Il a sculpté tout le mobilier de son église de Bassignac.” Les Baduel : “Ils ont construit les maisons de la Planèze.” Le préféré de Pascale Moulier est François de Murat pour son côté “drôle et fantasque”… Le sculpteur Jean Ribbes et “ses fantastiques créatures sculptées dans la pierre et le bois” ont fasciné Pierre Moulier. “Nous avons collecté tout ce que l’on a pu savoir sur les personnages”, précise Pascale Moulier. Leur livre est enrichi de nombreuses illustrations et le classement est chronologique. “On ne sait pas comment cette galerie de portraits sera accueillie par les lecteurs, mais il donne une autre image du Cantal”, estime Pierre Moulier. En novembre, les auteurs seront présents au salon du livre de La Roquebrou et leur ouvrage “Croix de Haute Auvergne”, paru en 2003, sera réédité avant Noël. “Portraits de Cantaliens oubliés ou méconnus”, aux éditions La Flandonnière. Prix : 28 €. En vente en librairie et grande surface.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui