L'Union du Cantal 05 juin 2012 à 18h54 | Par PO

Plus que dix candidats sur la seconde circonscription

Il n’y aura pas de bulletins de vote « Véronique Rolland » dimanche dans les bureaux de vote de la seconde circonscription du Cantal et pour cause puisque la candidate du CNIP (Centre national des indépendants et paysans) a fait savoir ce mardi qu’elle retirait sa candidature jugeant avoir atteint ses objectifs. En l’occurrence : assurer une visibilité au CNIP dans le Cantal (sic !), promouvoir des valeurs de «générosité de notre République notamment dans le cadre de la coopération décentralisée », et prouver que « la politique n’est pas qu’une affaire de professionnels ». Si cette explication peut laisser septique, le CNIP appelle d’ores et déjà au niveau national au ralliement vers les candidats de la droite et du centre « pour endiguer l’hégémonie des forces de gauche ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui