L'Union du Cantal 17 août 2007 à 00h00 | Par le journal

Pays de Murat - Le réseau de chaleur bois en place dès l’automne

Une décision importante a été prise lors du dernier conseil communautaire du pays de Murat : l’adoption du mode de gestion du réseau de chaleur bois de Murat, prêt à fonctionner dès l’arrivée du froid.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les murs de la chaufferie du réseau de chaleur bois sortent de terre.
Les murs de la chaufferie du réseau de chaleur bois sortent de terre. - © L'Union du Cantal
Après avoir étudié les différents modes de gestion possibles en étroite collaboration avec Sandrine Mottais, responsable du Trésor public de Murat, Bernard Delcros, président de la communauté de communes, a proposé la création d’une régie intercommunale dotée de l’autonomie financière. Cette régie sera chargée de gérer le service global de distribution de chaleur, à savoir l’approvisionnement en bois, l’exploitation de l’installation, l’entretien de la chaudière, le relevé des compteurs ainsi que la vente de l’énergie. “C’est une étape importante qui va nous permettre d’être opérationnels dès la fin des travaux”, a-t-il précisé.
Ce réseau de chaleur bois de 1 200 mètres de long et d’une puissance de 3 000 kilowatts permettra de chauffer dès l’hiver prochain le collège, la piscine, le gymnase, la gendarmerie, les écoles (élémentaire et maternelle), le lycée professionnel et les 45 logements de la cité Massebeau à Murat. “Cette réalisation intercommunale présente un réel intérêt pour l’économie locale, l’environnement et les usagers de ce nouveau réseau de chaleur. C’est un bel exemple de projet de développement durable dans notre territoire”, a poursuivi le président, avant de rappeler le soutien financier de l’Europe, l’État, la Région, le Département et l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), à hauteur de 80 %.
Un projet de territoire sur les rails

Le vaste programme du parc d’activités intercommunal a fait également l’objet d’un point d’étape détaillé. Ainsi, le village d’entreprises, finalisé depuis le mois de mai, accueille déjà trois activités. Il sera inauguré au mois de septembre en présence du préfet du Cantal, des présidents de la Région et du Département.
D’autre part, les travaux d’aménagement de dix hectares de terrains récemment achetés par la communauté de communes ont démarré depuis plusieurs semaines. Ces terrains viabilisés seront proposés aux entreprises dès
l’automne prochain.
Toujours dans ce même volet, le bâtiment locatif, actuellement en cours de réhabilitation dans la zone, devrait accueillir le personnel de l’entreprise Constructions Murataises dès le mois d’octobre.
Quant à l’atelier de taille de pierre, retenu dans le cadre du Pôle d’excellence rural, porté par le Parc des Volcans, au titre de la “valorisation de la pierre volcanique”, il sera bien construit dans ce parc d’activité, à quelques pas de la carrière des Cunes. Le permis de construire est déposé et les travaux devraient commencer en septembre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,