L'Union du Cantal 07 novembre 2007 à 00h00 | Par Renaud Saint-André

Patricia Olivieri succède à Pascal Piganiol

Appelé à de nouvelles fonctions, Pascal Piganiol quitte son poste de directeur délégué et rédacteur en chef.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Du changement à L’Union. Depuis le 1er novembre, Pascal Piganiol, rédacteur en chef et directeur délégué, a cédé son poste à Patricia Olivieri. Mercredi dernier, une cérémonie amicale était organisée tant pour rendre hommage à ces onze ans qu’il a passés à la tête du journal que pour saluer la venue de celle qui lui succède. Pascal Piganiol a tenu à s’excuser auprès de Louis-François Fontant, qu’il n’aura que trop peu côtoyé en qualité de nouveau gérant et directeur de publication du journal : “Ce sera l’un de mes grands regrets, ne pas avoir travaillé plus longtemps avec lui”.

Retour dans le Cantal

“Mais je dois vous faire un aveu : lorsque je suis allé au rendez-vous que m’avait fixé Vincent Descœur pour me proposer de devenir son assistant parlementaire, c’était pour lui dire non”, a-t-il reconnu. Mais la pugnacité du nouveau député, qui connaît bien les qualités de Pascal Piganiol, l’a emporté. La décision prise, avant de partir, le directeur délégué a assisté le directeur de publication pour rechercher celui ou celle qui allait lui succéder. Rapidement, l’un et l’autre sont tombés d’accord sur le nom de Patricia Olivieri, dont le monde agricole cantalien se souvient pour les années qu’elle a passées à animer l’équipe administrative des Jeunes agriculteurs du Cantal, sous la présidence d’Antoine Croutes (voir cv ci-dessous).  

Louis-François Fontant, gérant du journal, a présenté la nouvelle directrice déléguée et rédactrice en chef aux instances départementales.
Louis-François Fontant, gérant du journal, a présenté la nouvelle directrice déléguée et rédactrice en chef aux instances départementales. - © Archives

Les vœux de succès du préfet Delage

La quinzaine de personnes qui compose l’équipe du journal lui a souhaité la bienvenue, l’assurant de son soutien dans ses nouvelles fonctions. Patricia Olivieri a aussi tenu à remercier leur ancien chef d’avoir su faire progresser l’entreprise, qui publie désormais un journal plus ouvert et qui gagne en notoriété. Un journal dont le préfet Jean-François Delage a avoué être un lecteur assidu. “Grâce à L’Union, j’ai beaucoup appris sur le monde agricole et rural. Ce journal est un outil d’apprentissage du département”, a-t-il avoué en soulignant “les efforts de pédagogie dont fait preuve la rédaction pour vulgariser des sujets parfois complexes”. Sur le départ, Jean-François Delage ne connaîtra que peu le nouveau visage de la rédaction en chef, mais a tenu à féliciter les uns et les autres et leur a souhaité plein succès dans leurs nouvelles fonctions. 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui