L'Union du Cantal 24 février 2015 à 08h00 | Par C.Fournier

Numérique : coup de pouce pour start-up

Le 18 février au télécentre, trois porteurs de projets ont été désignés lauréats du prix “coup de pouce start-up au pays de Murat”.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les lauréats de gauche à droite : Bastien et Victoria Bechon, Timéa Tordai et Youssef Mahfoud.
Les lauréats de gauche à droite : Bastien et Victoria Bechon, Timéa Tordai et Youssef Mahfoud. - © C.Fournier

Motivation, intérêt, évaluation des chances de réussite, installation sur le territoire, côté humain, complémentarité avec l’économie locale : c’est cet ensemble de critères qui a pré- sidé à la désignation des trois candidats de ce coup de pouce à la création de start-up(1). Des as du numérique, un domaine dans lequel “un territoire comme le nôtre a décidé de s’engager, souligne Bernard Delcros, président de la communauté de communes. Un numérique vecteur d’opportunité d’une part et de création de services d’autre part, deux conditions pour inscrire notre territoire  dans l’avenir”. Et ce futur est déjà bien engagé avec 25 entrepreneurs, télétravailleurs qui se sont installés au pays de Murat, eux-mêmes à l’origine d’une soixantaine d’emplois direct ou induits. Un numérique qui se vend donc comme des petits pains à travers aussi des manifestations comme le forum annuel du télétravail orienté vers un public jeune et l’économie  collaborative.


Les lauréats et leurs projets


Cette année, les start-up constituaient le temps fort de la sixième édition du forum du télétravail, du coworking et des start-up et les trois lauréats du concours “coup de pouce”  ont exposé leur projet en présence des partenaires de la communauté de communes du pays de Murat, l’Agence régionale de développement des territoires d’Auvergne et Appuy créateurs. Youssef Mahfoud, 34 ans, marié, deux enfants, vient d’Île-de-France. Il a pour projet de développer et de vendre par Internet une gamme de produits sur-mesure dans le domaine de la menuiserie en partenariat avec les entreprises du Cantal. Du second œuvre et des finitions principalement à destination du Maghreb, de l’Afrique et du Moyen Orient. Youssef Mahfoud a une expérience de dix ans comme opérateur chez France télécom et est responsable export depuis trois ans dans la menuiserie et l’aménagement intérieur. Victoria et Bastien Bechon, 26 et 27 ans, tous deux mariés, demandeurs d’emploi et porteurs de projet, ont eux un parcours dans le tourisme, la culture et la communication. Pour elle, venue de Sibérie, et lui, originaire d’Auvergne, le défi est de développer un projet de e-tourisme à la carte pour une clientèle russophone autour de destinations clés comme Paris ou la Côte d’Azur, avec l’Auvergne comme trait d’union.Troisième et dernière lauréate, Timéa Tordai, 28 ans, Hongroise, en couple, vient d’Île-de-France. Demandeur d’emploi porteur deprojet, elle a décidé de créer une marque de vêtements. Son concept illustre particulièrement bien le côté collaboratif et interactif avec des créateurs de vêtements qui seront incités à déposer leurs modèles sur Internet. Après vote des internautes, ces créations pourront être produites pour être commercialisées. Soixante-cinq modèles de vêtements seront sélectionnés chaque saison par le biais d’un concours. Vêtements qui pourraient être fabriqués par des locaux.


(1) Jeune entreprise à  fort potentiel de croissance.


Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui