L'Union du Cantal 30 août 2006 à 00h00 | Par P.Piganiol

Nouveau chef de service à la DDAF

Guillaume Furri succède à Clémentine Bligny à la direction du service Economie agricole de la DDAF.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Guillaume Furri a été successivement en poste au Mali et au Népal avant de faire le choix de revenir travailler en France.
Guillaume Furri a été successivement en poste au Mali et au Népal avant de faire le choix de revenir travailler en France. - © L'Union du Cantal
Chef du service Economie agricole de la Direction départementale de l’agriculture et de la forêt (DDAF) depuis décembre 2002, Clémentine Bligny a quitté le Cantal pour Grenoble et l’Office national des forêts. A Aurillac, elle est remplacée depuis le 1er août par Guillaume Furri, un jeune ingénieur du génie rural, des eaux et des forêts qui arrive du Népal où il était en poste depuis quatre ans. Agé de 30 ans, marié et père de deux enfants, Guillaume Furri est né en région parisienne. Il a fait ses études à Nancy, Dijon et Paris. Puis, d’octobre 2000 à décembre 2001, il a travaillé pour l’Agence française de développement au Mali (Afrique de l’ouest).

Mali, Népal, Cantal
Détaché du ministère français des Affaires étrangères, il a ensuite rejoint le Népal pour coordonner le programme d’aide alimentaire français dans ce pays. Programme qui vise à renforcer la sécurité alimentaire des populations népalaises les plus isolées au travers de la mise en oeuvre de projets de développement agricole. Basé à Katmandou, dans les locaux du ministère de l’Agriculture népalais, Guillaume Furri raconte qu’il a travaillé pendant quatre ans à la mise en place de projets de développement agricole avec des communautés villageoises ou des groupements paysans.

Retour en France
Après six ans à l’international, le jeune ingénieur a choisi de revenir en France. Dans le Cantal -un département qu’il découvre- il gère désormais sous l’autorité de Christian Soismier, directeur de la DDAF, un service qui compte une vingtaine d’agents (et fait régulièrement appel à des vacataires), répartis dans trois unités : l’unité des aides (dirigée par Stéphane Lac), l’unité “structures” (que dirige Michel Riuné) et la cellule de contrôle (pour laquelle un nouveau chef de service, Véronique Dugat, est attendue au 1er septembre).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui