L'Union du Cantal 11 octobre 2006 à 00h00 | Par P.Piganiol

Neuf cuisiniers s’affrontent autour du pot-au-feu salers

Le concours de cuisine organisé par la race salers vient de remettre ses prix.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Fabrice Riéfolo (vainqueur du concours) entouré de Régis Marcon et Michel Tafanel.
Fabrice Riéfolo (vainqueur du concours) entouré de Régis Marcon et Michel Tafanel. - © L'Union du Cantal
Neuf chefs de cuisine ont participé le 25 septembre à l’école Grégoire Ferrandi à Paris au premier concours de cuisine “La salers, l’autre viande” organisé par l’Upra et le herd-book salers. Le premier prix a été remporté par Fabrice Riéfolo, jeune chef installé en Vendée, pour son “pressé de macreuse de salers à la violette de Brive et sa brochette de patate douce”. Les candidats avaient deux heures pour, avec l’aide d’un commis pris parmi les élèves de l’école, cuisiner un morceau jugé difficile par la profession : la macreuse à pot-au-feu.
Morceau imposé
Leurs réalisations ont été jugées par un jury présidé par le chef-cuisinier auvergnat Régis Marcon, et composé d’Eric Coisel (chef du restaurant Prunier à Paris), Michel Tafanel (président de l’Upra salers), Claude Meinier (boucher à Aurillac) et Hugo Desnoyer (boucher à Paris). Le deuxième prix a été attribué à Damien Thuriès (Le Grand Ecuyer à Cordes dans le Tarn), pour ses “croustillants de salers aux épices douces”. Le troisième à Christian Bauer (Maison bourgeoise Monsieur de Rotschild à Paris) pour sa classique “macreuse à la bourgeoise - salade craquante”. Les lauréats ont reçu des mains de Michel Tafanel et Régis Marcon une oeuvre d’art unique, un taureau en bronze sculpté par Hubert de Forges ainsi que de nombreux ouvrages et matériel de cuisine.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui