L'Union du Cantal 31 octobre 2006 à 00h00 | Par Renaud Saint-André

Michel Fouilhac passe la main à Estelle Delarue

Le conseiller spécialiste de l’élevage de porcs à la Chambre d’agriculture s’en va.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Estelle Delarue et Michel Fouilhac, conseillers spécialisés en production porcine à la Chambre d’agriculture du Cantal.
Estelle Delarue et Michel Fouilhac, conseillers spécialisés en production porcine à la Chambre d’agriculture du Cantal. - © L'Union du Cantal
Il ne fera valoir ses droits à la retraite qu’en fin d’année. Mais Michel Fouilhac a accepté d’ici là de former sa remplaçante au poste de conseiller spécialisé en production porcine. Estelle Delarue a rejoint le 24 octobre le service élevage de la Chambre d’agriculture, (EDE) placé sous la direction de François-Xavier Lebreton. Originaire de Loire-Atlantique, la nouvelle venue est titulaire d’un BTS production animale décroché à Laval (53) qui lui a permis d’intégrer l’École d’ingénieurs de Rouen (76). A 25 ans, elle décroche dans le Cantal son premier poste. Un département qu’elle connaît déjà un peu. Mlle Delarue rappelle qu’elle y a conduit l’an dernier une étude à la demande du contrôle de performance, traduisant la relation entre les données techniques et les résultats économiques sur les troupeaux bovins allaitants.
Un premier passage à l’EDE
Désormais, comme le confirme Bernard Berthelier, directeur de la Chambre d’agriculture, elle aura pour mission l’appui technique auprès des éleveurs de porcs : la gestion technique des troupeaux de truies (G3T) et la gestion technico-économique, par convention avec les groupements de producteurs (MC-porcs et la Capp). En outre, comme l’assurait M. Fouilhac, elle sera chargée de l’élaboration et de la diffusion de références et sera missionnée par la Chambre d’agriculture pour sensibiliser les agriculteurs et les organisations professionnelles agricoles sur l’intérêt de la production porcine. “L’analyse et le conseil sur des projets de développement de la production de porcs, en appui avec d’autres productions est un également un volet important dans le cadre d’un travail de conseil d’entreprise global”, insiste M. Berthelier.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui