L'Auvergne Agricole 20 janvier 2017 à 08h00 | Par Sophie Chatenet

MFR : Parce que le talent ne passe pas systématiquement par les notes

En offrant un accompagnement personnalisé aux jeunes, les Maisons familiales et rurales les guident non seulement vers un métier, mais les invitent à cheminer vers un projet de vie singulier, en phase avec ce qu’ils sont profondément. La journée des talents, initiée par le réseau le 28 janvier, sera l’occasion de le démontrer.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Julie, Maeva, Morgan, trois jeunes filles pleines d’ambition, aux côtés de Dominique Chartier.
Julie, Maeva, Morgan, trois jeunes filles pleines d’ambition, aux côtés de Dominique Chartier. - © SC

« Venir à la MFR, ça m’a réveillé ». L’enthousiasme débordant de Julie, jeune élève de la MFR de Sainte-Florine en Haute-Loire serait presque suspect s’il n’était pas partagé par la plupart de ses camarades. En formation « services à la personne et aux territoires », Julie, Maeva, Morgan et tant d’autres ont trouvé dans leur établissement bien plus qu’une structure : une famille. Toutes sont unanimes. Alors qu’elle décrochait en quatrième-troisième, la Maison familiale les a révélés. « Tout a changé, quand j’étais au collège, je n’y étais pas du tout avec des notes qui dépassaient rarement la moyenne. Aujourd’hui, j’ai décollé. Dans la mesure où nous sommes dans des classes à plus petits effectifs, nous sommes davantage accompagnés », témoigne Morgan. La recette du succès tient en trois fondamentaux, selon Dominique Chartier, directeur adjoint de la Fédération régionale des MFR d’Auvergne-Rhône-Alpes : « un accompagnement personnalisé des jeunes dans leur globalité, une mobilisation de tous les savoirs qui ne réduit pas les capacités des élèves à leur seul bulletin scolaire, et une école de la vie qui aborde le projet de vie professionnelle au cœur du territoire en favorisant l’alternance ».

Journée des talents : rendez-vous le 28 janvier

Le 28 janvier prochain, les 74 MFR de la région (voir encadré) renouvelleront leur journée des talents pour mettre en avant ce savoir-faire spécifique. Au programme : des tables rondes, des démonstrations, des animations…témoignant du dynamisme du réseau. Cette année, la thématique du « choix » sera au cœur d’un évènement résolument tournée vers l’extérieur. « Cette journée des talents est plus qu’une porte ouverte. Elle démontrera de la capacité des MFR à faire émerger de beaux parcours », explique Marie-Agnès Vigier, directrice de la MFR d’Escurolles dans l’Allier. En effet, si l’insertion dans la vie active des élèves constitue l’objectif ultime de l’ensemble du personnel des MFR, cela va de pair avec tous les vecteurs d’épanouissement des jeunes. « Un parcours réussi c’est celui d’un élève bien dans son corps, bien dans vie, bien avec les autres », résume Majid Manar, directeur de la MFR de Sainte-Florine.

Sophie Chatenet

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui