L'Union du Cantal 27 juin 2007 à 00h00 | Par Jean-Marc Authié

Mettre le Cantal à portée des sujets “de sa Majesté”

Le Conseil général s'est rendu pour la troisième année en Angleterre pour promouvoir le Cantal.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour le Département, les Anglais représentent une clientèle touristique très intéressante avec notamment un très fort pouvoir d’achat.
Pour le Département, les Anglais représentent une clientèle touristique très intéressante avec notamment un très fort pouvoir d’achat. - © L'Union du Cantal
Durant quatre jours, du 21 au 24 juin, le Cantal a participé pour la 3e fois à une opération de promotion du territoire. Au même titre que ses camarades de l’Entente de la Vallée du Lot (Lozère, Aveyron, Lot, Lot-et-Garonne), le Cantal a présenté à la clientèle britannique ses atouts touristiques, culturels et gastronomiques. Situé en plein cœur de Londres, le quartier de Covent Garden était le théâtre de nombreux échanges et de tractations afin de conquérir les Britanniques. Par l’intermédiaire de Cantal Tourisme ou encore de la Mission agroalimentaire du Cantal (Maac), le Département entend faire valoir ses atouts.

L’opportunité Ryanair
Dans ce contexte, l’aéroport de Rodez joue un rôle prépondérant. Desservie par Ryanair, la clientèle anglaise, qui est aujourd’hui la deuxième clientèle étrangère à visiter le Cantal, est à portée de tir. Cette opération de promotion fait donc partie d’un plan d’actions plus large vis-à-vis du grand public et des professionnels d'outre-Manche. Cantal Tourisme a donc décidé de réaliser un document de présentation du pays vert, en valorisant tout particulièrement les thèmes qui touchent les Anglais : la gastronomie avec ses fromages, les châteaux, les villages de caractère, les marchés... Un document édité dans la langue de Shakespeare, tiré à 2 000 exemplaires, était mis à disposition des visiteurs de Covent Garden, étoffé de propositions de séjours attractives.

Nouer des relations commerciales
Professionnels du tourisme et de l’agroalimentaire étaient présents pour animer le marché Cantal : la délégation ALT de la Châtaigneraie, la société Lou Cantalé, la distillerie Couderc, la société Bisons du Cantal et Cantal Tourisme. Pour compléter l’offre touristique, une dizaine d’entreprises du secteur de l’agroalimentaire était également représentée. Le 22 juin, ces entreprises ont profité de l’occasion pour nouer des relations commerciales avec les professionnels de la distribution. La Maac a en effet organisé pour eux une première convention d’affaires avec comme objectif de mobiliser 40 acheteurs anglais déterminés. 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui