L'Union du Cantal 25 mai 2005 à 00h00 | Par Jean-Marc Authié

Les services de l´administration à la portée de son ordinateur

Accéder aux informations et procédures administratives depuis son ordinateur : c´est ce que propose le Conseil général, qui va aussi installer des bornes reliées à internet dans chaque canton.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Conseil général et l´Etat ont signé dernièrement une convention de "co-marquage". Elle permet à chaque Cantalien, grâce au site internet du Département www.cg15.fr, de réaliser l´ensemble des procédures administratives directement depuis son ordinateur. Mardi 17 mai, dans les locaux de l´Hôtel du département, élus, fonctionnaires territoriaux, agents communaux et intercommunaux de l´arrondissement d´Aurillac étaient conviés dernièrement à une journée d´information-formation afin de se familiariser à l´utilisation de ce nouvel outil qu´est l´administration électronique.

Un outil d´avenir

Selon Vincent Descoeur, président du Conseil général, "le maintien et l´optimisation des services publics sont un enjeu essentiel. Les technologies de l´information et de la communication, via l´administration électronique, constituent dans cet objectif un outil d´avenir". Mieux, les services de l´administration seront désormais à la portée de tous. Le portail "service-public local" sera donc une réponse aux attentes du public en matière de renseignements administratifs en ligne, grâce un contenu officiel et complet sur le site internet du Conseil général. Il est composé d´un guide exhaustif des droits et démarches, d´une mise à jour automatique des données nationales. Et, le plus important, sera enrichi de données locales. Ainsi, chaque fiche des droits et démarches peut être diffusée et imprimée avec les informations utiles et pertinentes pour l´usager. Un certain nombre de téléprocédures seront donc disponibles. Elles représentent 23 thèmes, plus de 4 000 fiches, formulaires officiels, flashs info, annuaire, téléservices et autres textes de loi. Pour ce faire, le Département s´est engagé également dans un partenariat avec l´Association des maires de France (AMF).

"Informer et former"

Président de l´association cantalienne, Bernard Filhol a expliqué que "l´AMF n´avait pas pour vocation d´équiper les communes en matériel informatique, mais l´une de ses missions consiste à informer et former. Je souhaite que toutes les communes puissent participer à cet effort. Le Cantal est déjà à la pointe des nouvelles technologies, mais il est essentiel que chacun s´accapare ces services". Dans cette démarche de simplification au bénéfice de l´usager, Vincent Descoeur a rappelé qu´aujourd´hui "le Cantal est mieux armé qu´avant. Grâce à cette convention, il ne doit plus y avoir de procédures inaccessibles aux Cantaliens".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui