L'Union du Cantal 18 mai 2005 à 00h00 | Par Pascal Piganiol

Les produits du Cantal sur le Net

Surfant sur le succès de sa première entreprise L´Odyssée interactive, Sébastien Pissavy vient d´en lancer une autre avec trois associés : "Made in Cantal" a créé un site internet pour vendre les produits du Cantal.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un poste informatique, un local de 16 m2 encombré par des cartons d´emballage au village d´entreprises d´Aurillac, une salariée : voilà ce qui se cache derrière le site internet "testadaz.com", mis en ligne il y a une dizaine de jours avec l´idée de commercialiser des produits du Cantal sur le Net. Ce site a été créé par la SARL "Made in Cantal", constituée au 1er mars, dont le gérant n´est autre que Sébastien Pissavy, le génial créateur de l´Odyssée interactive, éditeur du premier site francophone de jeux vidéos. Avec trois autres associés, il devient encore une fois le pionnier d´une aventure jamais tentée à cette échelle dans le département. "C´est une idée que j´avais depuis plusieurs années et que j´ai finalement décidé de mettre en oeuvre en constatant que personne ne faisait rien, ce que je trouvais dommage", explique Sébastien Pissavy. "Notre atout, c´est qu´on connaît très bien internet et qu´on sait comment faire pour générer des visites sur un site", dit-il, avant d´ajouter : "Ce qui est par contre nouveau pour nous, c´est l´univers du commerce électronique et surtout de la logistique qu´il suppose derrrière".

Une centaine de produits différents

C´est pourquoi, dans un premier temps, "testadaz.com" a décidé de démarrer petit, en ciblant des fournisseurs de proximité -en l´occurrence de la place aurillacoise- et disposant d´un stock de marchandises. "Nous allons rapidement chercher un local plus grand dans lequel nous pourrons constituer un stock et vendre les produits agroalimentaires de tout le département", précise Sébastien Pissavy. Actuellement, le site propose une centaine de produits différents : charcuteries et plats cuisinés de Cantal-Salaisons, confitures de Floranne, desserts, chocolats ou confiseries des pâtisseries Favre et Riol, boissons de la distillerie Couderc ou de chez Desprat... On trouve aussi dans une rubrique "art de vivre" le couteau d´Aurillac de Destannes ou des livres, posters, cartes postales de Pierre Soissons. C´est Anne Paras, recrutée début mars par "Made in Cantal", qui s´occupe de tout : elle enregistre les commandes, va récupérer les produits, les emballe, les expédie, les facture... pour une livraison garantie entre 48 et 72 heures ouvrées après la commande. Les frais de port sont facturés 7 euros quel que soit le poids du colis, et deviennent gratuits lorsque la valeur du panier dépasse les 150 euros. Le paiement s´effectue en ligne par carte bancaire.

Bientôt un site en anglais

"Dans un deuxième temps, nous doublerons le nombre de produits proposés", parie Sébastien Pissavy qui espère en particulier pouvoir proposer rapidement le produit emblématique du Cantal qu´est le fromage. "Puis nous envisagerons de créer un site en anglais de manière à élargir la commercialisation à l´Union européenne". "On a déjà une commande par jour, alors qu´on n´a encore quasiment rien fait pour faire connaître le site et le référencer", se réjouit le jeune entrepreneur en expliquant qu´une des clés de la réussite est le référencement du site et la recherche d´accords commerciaux avec les grands sites du e-commerce. Il sait qu´il existe beaucoup de sites de vente de produits du terroir, et que la majorité (80 % d´après lui) ne fonctionne pas bien. "Nous essayons de nous inspirer de ceux qui marchent", commente-t-il, faisant notamment référence à "bienmanger.com", qui a son siège dans un petit village de Lozère. Et aux sceptiques, il répond : "Quand j´ai lancé jeuxvideo.com, on me disait aussi que ça ne marcherait pas...".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui