L'Union du Cantal 13 juin 2007 à 00h00 | Par Renaud Saint-André

Les JA peaufinent la finale départementale de labour

Le centre cantonal des Jeunes agriculteurs de Riom est à pied d’œuvre pour le grand rendez-vous du 12 août.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le 14 mai dernier, visite de repérage de la parcelle retenue pour accueillir la prochaine finale départementale de labour, à Riom.
Le 14 mai dernier, visite de repérage de la parcelle retenue pour accueillir la prochaine finale départementale de labour, à Riom. - © L'Union du Cantal
Ls terres du secteur de Riom-ès-Montagnes n’ont pas l’habitude d’être labourées. Y organiser la finale départementale de labour relève de la gageure. Un pari engagé par le Centre cantonal des Jeunes agriculteurs de Riom, présidé par Louis Mosser. Double défi en quelque sorte, puisque le canton se prépare également à engager pour la première fois une équipe dans cette compétition. Les épreuves, comptant pour la qualification régionale, se dérouleront le 12 août prochain, sur une parcelle mise à disposition par son propriétaire M. Fonteille et M. Liadouze, exploitant, au lieu-dit Le Volumard.

Des animations pour petits et grands
L’ensemble du CCJA de Riom travaille d’arrache pied depuis près de 6 mois à l’organisation de cette manifestation qui, plus que sportive, se veut surtout festive, pour attirer un large  public. Lors de la réunion préparatoire, les Jeunes agriculteurs peaufinaient le programme des animations, cherchant à séduire autant les petits que les grands. On sait déjà qu’un circuit en quad sera proposé aux juniors, tandis qu’une structure gonflable sera réservée aux plus jeunes. Il est aussi d’ores et déjà prévu un bal et feu d’artifice. Actuellement, le comité organisateur cherche des partenaires afin de se doter de moyens pour élaborer un programme alléchant. Le 14 juin prochain, une nouvelle réunion permettra en outre d’élaborer une stratégie de communication autour de cet événementiel. Le comité d’organisation travaillant d’ores et déjà sur des tracts et des affiches, afin d’atteindre l’objectif de 2 000 entrées pour 1 000 repas qui pourraient être servis. Quant aux compétiteurs, ils seront invités à s’inscrire début juillet. L’an dernier, le succès était au rendez-vous tant pour la finale départementale que pour la finale régionale qui s’étaient déroulées entre Aurillac et Sansac-de-Marmiesse.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui