L'Union du Cantal 25 octobre 2006 à 00h00 | Par Jean-Marc Authié

Les Gîtes de France ciblent “les nouveaux touristes”

Avec 1 270 hébergements proposés, l’offre des Gîtes de France dans le Cantal permet d’aller à la conquête d’une nouvelle clientèle.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’intervention de Joêl Gayet, du cabinet CoManaging, a été suivie avec attention par les acteurs touristiques.
L’intervention de Joêl Gayet, du cabinet CoManaging, a été suivie avec attention par les acteurs touristiques. - © L'Union du Cantal
“Nous avons cultivé notre image avec fierté et conviction durant 50 ans. Nous nous devons de transmettre cet héritage de valeurs qui fait de nous un développeur incontournable du milieu rural”. Lors de l’assemblée générale des Gîtes de France Cantal, Michel Cabanes, président, s’est voulu volontairement optimiste d’autant que la marge de progression du département est grande. Malgré la baisse d’une trentaine d’unités, l’offre d’hébergements des Gîtes du Cantal se classe aujourd’hui au 9e rang national. Avec 992 gîtes ruraux et chalets, 257 chambres d’hôtes, 11 campings et 10 gîtes d’étape et de séjour, le Cantal ne cesse de grimper dans la hiérarchie et ce, “même si le nombre de porteurs de projets a baissé compte tenu de la suppression des aides européennes”, ajoutait Michel Cabanes.

2 175 200 d’euros d’investissements
Avec 30 projets instruits et 67 nouveaux propriétaires enregistrés en 2005-2006, 2 175 200 euros de travaux ont été engagés sur l’année, subventionnés en partie par le Conseil général mais également la Région. “Notre politique de rigueur ne nuit pas à notre développement, bien au contraire, souligne Michel Cabanes.“ En mars dernier, nous avons eu reçu la certification ISO 9001. Nous sommes le 2e département à être certifié. Au-delà des 18 mois de travail acharné de nos 7 salariés, c’est la reconnaissance du professionnalisme et des compétences de notre association”. Mais la marge de développement est encore grande. Et c’est avec beaucoup d’attention que la salle a écouté les propos de Joël Gayet, du cabinet CoManaging, sur les évolutions touristiques d’ici 2010. Ainsi, face à un environnement politique et économique perturbé, les acteurs du tourisme cantalien auront tout intérêt “à diversifier leurs sources de business et de clientèles, d’avoir plus d’anticipation et de réactivité, de sensibiliser plus fortement sur la sécurité...”.

Naissance d’un nouveau touriste
Avec l’élargissement de l’Europe à 25 membres, le marché du tourisme aura donc tendance à se développer toute l’année avec une concurrence accrue et une offre élargie de produits courts séjours qui tendront vers le tourisme vert et l’art de vivre. “De plus, un nouveau consommateur-touriste est en train de naître. Il est presque devenu totalement urbain (84 %) avec un profil stable en terme de revenu. Vous aurez donc intérêt à raisonner en bassins de population/cibles et non plus en pays (Lyon, Paris, Toulouse …)”. Cette nouvelle clientèle offrirait ainsi l’opportunité de mettre en avant les offres porteuses de sens, d’art de vivre et d’identité régionale ; des arguments simples sur la qualité de l’environnement (air pur, odeurs, vie saine, paysage, faune, flore, liberté, calme et l’espace). “Leur première motivation, c’est la recherche d’un cadre de vie. 40 % des personnes en séjours en espace rural ne pratiquent aucune activité”. “Aujourd’hui, internet révolutionne en profondeur le marketing touristique. Le client sait tout sur tout mais il veut encore en savoir plus lorsqu’il vient chez vous. La marque Gîtes de France est aujourd’hui un atout considérable. Il faudra non seulement gagner la bataille internet mais aussi se démarquer des autres sans avoir peur d’être agressif commercialement”.
La cible des seniors
Près de 50 % des touristes seront des seniors en 2010 (55 ans et plus, en activité ou retraités). “Ils cherchent avant tout le soleil, la détente, le repos, l’authenticité et le plaisir”, souligne Joël Gayet. Très exigeant sur le produit, ce nouveau touriste est en attente, notamment, de plus de ressourcement, plus de choix et plus de personnalisation, plus de qualité pour le même prix, plus d’information et de proximité, plus d’avantages promotionnels ou plus d’offres de dernière minute...

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui