L'Union du Cantal 13 juillet 2010 à 11h28 | Par L'Union du Cantal

“Les créateurs d’entreprises, des aventuriers modernes”

Les conseils du célèbre consultant Bernard Brunhes aux porteurs de projets.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

À l'occasion des 25 ans de Cantal initiatives, les réseaux d'appui à la création d'entreprise, fédérés autour de l'agence Cantal expansion, proposaient le 1er juillet une journée consacrée aux financements alternatifs. L'invité d'honneur de cette manifestation n'était autre que le président de France initiative, Bernard Brunhes, célèbre consultant en ressources humaines. Objectif de cette journée : permettre aux porteurs de projets de mieux connaître les dispositifs de financement et d'accompagnement, grâce à des témoignages de créateurs d'entreprise. Dans la matinée, Bernard Brunhes a pu échanger au village d'entreprises avec des entrepreneurs cantaliens investis dans l'aide aux porteurs de projet. Un moment très convivial suivi par l'opération "120 minutes pour créer son entreprise", organisée au Centre de congrès d'Aurillac.

Réunis au Centre de congrès, les créateurs d’entreprise ont pris note des conseils pragmatiques de Bernard Brunhes.
Réunis au Centre de congrès, les créateurs d’entreprise ont pris note des conseils pragmatiques de Bernard Brunhes. - © DR

Savoir s'entourer de partenaires

Le président de France initiative a tout d'abord délivré un message pragmatique et humaniste, tranchant avec le pessimisme ambiant. Selon lui, réussir un projet d'entreprise reste toujours possible, à condition d'avoir une personnalité adaptée à l'aventure. "Tout le monde ne peut pas devenir chef d'entreprise, et il ne suffit pas de se déclarer auto-entrepreneur en quelques clics pour prétendre diriger une entreprise", rappelait-il au cours d'une conférence consacrée à "L'Homme au cœur du projet d'entreprise". Face à un public constitué d'une centaine de créateurs et de porteurs de projets, Bernard Brunhes a rappelé la deuxième condition : savoir s'entourer de partenaires en intégrant des réseaux performants. "Les structures d'accompa-gnement sont justement là pour vous aider. En 2009, le réseau de France initiative a ainsi permis la création de 35 000 emplois. En temps de crise, c'est loin d'être négligeable !" Autour de Bernard Brunhes, quatre structures de financement et d'accompagnement (Auvergne active, Cantal initiatives, Sofican et Cantal business angels) ont présenté leurs dispositifs au cours d'une table ronde animée par Agnès Coiffard : du prêt d'honneur au capital-risque en passant par l'investissement privé, les solutions de financements alternatifs ne manquent pas dans le Cantal. "Je constate que malgré leur diversité, ces structures travaillent en bonne intelligence ce qui n'est pas si fréquent", soulignait Bernard Brunhes. Des propos salués par Paul Mourier, préfet du Cantal, qui vantait à son tour "la diversité et l'efficacité des structures d'appui aux créateurs d'entreprise cantaliens".

 


Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui