L'Union du Cantal 15 juin 2011 à 16h23 | Par C. Fournier

Les créateurs d’entreprises à Pierrefort

La prochaine session d’accueil d’actifs se déroulera les 15, 16 et 17 juin à Pierrefort. Il s’agit de la 15e édition du genre organisée dans le Cantal.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

De telles sessions ont pour objectifs d’assurer la reprise d’activités viables sur le Cantal ; de créer des activités économiques par l’accueil de nouvelles populations ; de mettre en réseau les différents acteurs locaux et les porteurs de projets et de renforcer enfin la culture de l’accueil sur le département.

Et il en va du “renouvellement des générations. La reprise ou la création d’activités nouvelles sont nécessaires au développement harmonieux de notre territoire”, précisait Louis-François Fontant, président de la chambre d’agriculture du Cantal qui présentait la démarche lundi 6 juin à Pierrefort(1). Ces sessions qui ont débuté en 2003 “ont porté leurs fruits, largement soutenues financièrement par le Conseil général, dans le cadre d’une politique d’accueil envers tous les milieux : agricole, mais aussi artisanal, prestataires de services, professions libérales, commerçants…”

 

De bons résultats

 

Et comme il est toujours intéressant de dresser un bilan, une évaluation des précédentes sessions d’accueil était exposée par Gérard Vigier, animateur de l’opération à la Chambre d’agriculture. Elle montre “qu’environ 30 % des stagiaires concrétisaient leur projet sur le territoire et mieux : les résultats sont aujourd’hui en progression avec un taux d’installation actuellement d’environ 40 % sur les trois dernières années, toutes activités confondues, soit environ 70 familles installées dans le Cantal depuis 2003”.

Des résultats qui se doublent d’un taux d’échec très faible, de l’ordre de “deux à trois personnes depuis la création des sessions”.

Si tous les partenaires ont leur carnet d’adresse, le Pôle emploi de Saint-Flour est une artère non négligeable des postulants : “Des demandeurs d’emploi inscrits comme créateurs d’entreprises sont ciblés ainsi que les métiers en tension”, indiquait son directeur Henri Drevet, qui a pris pas moins de 14 500 contacts pour cette seule session avec une réponse d’environ 157 personnes. La sélection finale a abouti à 25 personnes pour 18 projets. “Pôle emploi, ajoutait-il, propose aussi de l’emploi aux conjoints, à la famille.”

 

 

La session à Pierrefort

 

Cette nouvelle session comprendra ainsi cinq projets d’ordre artisanal, six commerciaux, un d’ordre libéral (infirmière), et six projets agricoles, “principalement des candidats à l’association ou des personnes n’ayant besoin que de très peu de foncier”.

Ces trois jours, organisés principalement à la Halle de Pierrefort, ont donc pour objet de préparer les stagiaires à l’installation en milieu rural en les invitant à confronter leur projet professionnel et personnel aux réalités d’une région. Pour cela, des temps collectifs et individuels, des débats, sont prévus, de même que la découverte du territoire d’accueil, ses caractéristiques, ses savoir-faire et ses opportunités. Les candidats disposent aussi d’appuis techniques et méthodologiques pour la construction de leur projet avec l’aide de conseillers spécialisés. Ils sont également appelés à échanger avec des témoins déjà installés dans des conditions similaires, et le monde institutionnel, notamment.

À noter qu’une prochaine session est d’ores et déjà prévue les 19, 20 et 21 octobre à Montsalvy.

 

(1) En présence du président de la communauté de communes, Louis Galtier, et des différents partenaires ou leurs représentants.

 

 

 

 

 

 

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui