L'Union du Cantal 29 septembre 2010 à 11h34 | Par C. Fournier

Le Tour de France en 2011 ?

Une nouvelle fois, la ville de Saint-Flour s’est portée candidate à l’accueil d’une étape du Tour de France. C’était l’information donnée en fin de conseil municipal par Pierre Jarlier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

"Les nombreux contacts avec la société du Tour, notamment cet été, nous font penser que nous avons de bonnes chances d'accueillir à nouveau le Tour de France", déclarait lundi en fin de séance du conseil municipal Pierre Jarlier. Un souhait qui a fait l'objet d'une délibération supplémentaire adoptée à l'unanimité. Fruit du partenariat régulier entre Saint-Flour et la société Amaury sport organisation, de même qu'avec les directeurs du Tour, Jean-Marie Leblanc et Christian Prudhomme, la ville pourrait donc accueillir une étape du Tour de France en 2011. L'engagement municipal s'élèverait alors à 107 640 e TTC. S'ajouteraient à cette somme des dépenses liées aux contraintes techniques, aux animations, à la communication et la promotion. Des subventions seraient sollicitées auprès de la Région, du Département, de la communauté de communes. Cette collaboration date précisément de 1997, date à laquelle le sénateur-maire rappelait qu'il avait accueilli Jean-Claude Killy et Jean-Marie Leblanc, respectivement président et directeur de la société du Tour... Et de rappeler, en 1999, une étape du Tour à Saint-Flour et celle du Tour vélo magazine. En 2002, l'arrivée du Tour de l'avenir. En 2003, Saint-Flour, ville étape du Tour qui, en 2004, fera une nouvelle fois étape en cité sanfloraine, les 14 et 15 juillet. En 2007 et 2008, la ville accueille encore le Tour de l'avenir. Le parcours définitif du Tour de France sera dévoilé le 15 octobre mais, d'ores et déjà, les aficionados parlent de l'étape Issoire/Saint-Flour. Une nouvelle dont s'est félicité Guy Delpuech qui soulignait "les retombées économiques médiatiques et touristiques du Tour de France."

Vélo et... or

Dans un autre genre, la vente de pièces d'or provenant du legs du docteur Lionnet a été actée. Cent quatre-vingt sept pièces d'or et 39 pièces Napoléon III issues de ce legs seront ainsi vendues en vue d'un placement en obligations assimilables du trésor (OAT) ou comptes à terme du trésor. En effet, ces pièces sont actuellement en dépôt dans un coffre de la trésorerie de Saint-Flour mais elle ne produisent aucun revenu, contrairement aux termes du legs qui prévoient que la commune consacre annuellement les revenus de ces biens à des œuvres d'assistance en faveur de "la jeunesse studieuse ou de la vieillesse malheureuse" (sic). Le cours de l'or étant "actuellement très intéressant", le conseil a donc décidé cette vente. Selon Philippe Delort, adjoint aux finances, elle pourrait rapporter dans les 40 000 e. Il s'agit là d'un "effet d'aubaine qui permettrait de compléter les revenus qui proviennent d'autres placements de ce legs".

 

Saint-Flour ou Saint-Tour ? Qui sait… (photo d’archives)
Saint-Flour ou Saint-Tour ? Qui sait… (photo d’archives) - © C.F.

Réhabilitation et modernisation de l'école des gens du voyage

La Ville a en outre décidé de réhabiliter l'école de préscolarisation située sur l'aire d'accueil des gens du voyage. "Préfabriquée, elle ne méritait pas de restauration", a expliqué Pierre Jarlier, "d'où l'idée de reconstruire". Ce sera un préfabriqué toujours, mais optimisé en termes de sécurité pour "une école digne de ce nom et favoriser l'intégration". Hervé Cartayrade (opposition) s'est félicité de cette démarche : "Compte tenu du contexte national actuel, ce projet est d'une grande valeur symbolique. C'est tout à l'honneur de notre collectivité de poursuivre une telle démarche d'intégration". Coût des travaux : 116 665 e TTC.

 


Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui