L'Union du Cantal 16 août 2010 à 15h24 | Par Marie Varnieu

Le Tour de France de retour ?

Le département est candidat pour accueillir une étape de la Grande boucle. Verdict mardi 19 octobre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

C'est dans un cadre idyllique, l'Auberge des montagnes de Pailherols, que Pierre Jarlier, sénateur-maire de Saint-Flour, et Vincent Descœur, président du Conseil général, ont rendu une petite visite "amicale" à Christian Prud'homme, directeur du Tour de France, en villégiature avec sa famille. Mais samedi dernier, l'heure n'était pas à la farniente puisque les deux élus avaient fait le déplacement afin d'annoncer officiellement la candidature du département pour accueillir une étape (voire plus...) du prochain Tour de France. Car le président Descœur ne s'en cache pas : l'objectif est bel et bien de recevoir durant... trois jours la Grande boucle, et de passer une journée de repos au Lioran.

Vincent Descœur et Pierre Jarlier entourent Christian Prud’homme, espérant le revoir rapidement dans le Cantal…
Vincent Descœur et Pierre Jarlier entourent Christian Prud’homme, espérant le revoir rapidement dans le Cantal… - © M.V.

Une "simple" candidature ?

Même si les grands sourires étaient de rigueur, "ce n'est encore qu'une simple candidature", tient à préciser Vincent Descœur. Car la concurrence s'annonce rude : "Deux cent quarante-neuf candidatures ont été reçues !", dévoile Christian Prud'homme. "Vous n'en prenez plus j'espère ?", tente de se rassurer le président du Conseil général, qui compte plus que n'importe qui sur la relation qu'il a su tisser au fil des années avec ASO, organisateur du Tour. "J'ai encore eu aujourd'hui (samedi 7 août, NDLR) un élu au téléphone et trois autres hier", poursuit le Nordiste. "Oui, c'est vrai qu'il y aura forcément des déçus... Mais pas nous...", espère Pierre Jarlier. Cette petite rencontre "impromptue" a donc permis aux deux Cantaliens de "rappeler nos arguments à Christian", V. Descœur espérant que "cette partie de moyenne montagne plaira à ASO." En tout cas, elle ravit Christian Prud'homme : "Les routes du département se prêtent aussi bien à la pratique du cyclisme de Monsieur tout le monde qu'à celle du professionnel." Si le directeur du Tour est conquis, "il faudra attendre l'arbitrage, comme tout le monde" mais pour Vincent Descœur, qui a déjà inscrit la date du 19 octobre sur son agenda, et pour Pierre Jarlier, qui surveille sa boîte aux lettres en attente d'une invitation à la présentation du Tour, l'affaire semble bien engagée.

 

 


Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui