L'Union du Cantal 01 février 2006 à 00h00 | Par Frédéric Pigot

Le théâtre, forum agricole

Après les visites d´exploitation, des agriculteurs des cantons de Mauriac, Pleaux et Salers ont choisi de monter sur scène cet été pour communiquer autrement sur leur métier et jouer des scènes de la vie quotidienne.


Abonnez-vous Réagir Imprimer
Depuis fin octobre, à raison de deux ateliers de deux heures?et?demi?par mois, une dizaine d´adhérents du Groupement de vulgarisation agricole (GVA) des cantons de Mauriac-Pleaux-Salers s´initient au théâtre pour communiquer autrement sur leur métier. Comme de vrais comédiens, ils travaillent la voix, le regard, la relaxation, la confiance, l´écoute, la concentration, le déplacement, l´organisation dans l´espace, la maîtrise de soi, l´imagination, l´expression, etc. "On n´arrivait plus trop à faire passer notre message lors des?visites?d´exploitation", explique?Géraud?Fruquière. "On avait du monde, mais c´était devenu une distraction. Les visiteurs venaient là comme on va à la "Ferme célébrité", renchérit Bruno Dufayet. Un soir, au sein du conseil d´administration du GVA, l´intérêt de trouver un autre moyen de communiquer a été évoqué. "Le théâtre a été lancé comme une idée en l´air. Puis l´idée a fait son chemin", explique Annick Bouscarat,?soulignant?que d´autres groupes de développement l´ont mis en place ailleurs en France.

Encadrés par un comédien

L´animatrice du GVA a alors pris contact avec Agnès Coiffard, sa soeur Isabelle et Philippe Coudert. Formatrice-consultante, la première assure la gestion d´Hors-saison, un lieu de séjours et de formations implanté au Cros de Sainte-Eulalie, là où se réunit le groupe. Professeur des écoles, Isabelle Coiffard s´est mise en disponibilité pour épauler le projet de sa soeur depuis le mois de septembre. Elle compte à son actif plus de 15 ans de théâtre avec des groupes d´enfants ou de formation adultes. Philippe Coudert est éducateur de rue à Aurillac, comédien et animateur d´ateliers théâtre. Ensemble, ils ont proposé au groupe d´agriculteurs de réfléchir à un projet de théâtre forum. Au fil des séances, l´idée de représentations estivales s´est imposée. Cet été, ils joueront des scènes "sensibles" de leur vie quotidienne. Plusieurs modèles seront proposés au public : les spectateurs qui voudront interrompre une saynète parce qu´ils ne sont pas d´accord avec le modèle proposé auront juste à lever la main. Le "joker", animateur du théâtre forum, les invitera alors à monter sur scène avec les comédiens pour en jouer une autre version, pour expérimenter d´autres solutions et en débattre.

Des spectacles basés sur l´improvisation

"Il nous faut préparer beaucoup de modèles simples et réalistes", souligne Philippe Coudert en ajoutant que les comédiens doivent être bons et trouver le ton juste. D´où l´importance de s´initier aux techniques de l´improvisation. "Ce qui m´intéresse, c´est de partir à l´aventure. On ne sait jamais comment ça va tourner", remarque un participant. "C´est une totale découverte, on ne sait pas où est la limite", constate un second tandis qu´un autre, en rigolant, parle de Zénith et d´Olympia... Si l´ambition n´est pas de s´initier au théâtre pour devenir acteur à part entière, le résultat est assurément convivial et source de plaisir. "Il n´y a pas besoin de convocation, les gens n´oublient pas", constate Annick Bouscarat en insistant sur cette volonté de souder le groupe, de se rencontrer dans un autre cadre que celui de la profession.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,