L'Union du Cantal 30 novembre 2011 à 10h30 | Par Jean-Marc Authié

Le Téléthon fête ses 25 ans en France mais également dans le Cantal

Vendredi et samedi, le Téléthon ouvrira ses lignes téléphoniques et ses animations à la grande générosité des Français et des Cantaliens, traditionnellement parmi les bons élèves.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Pour Laurence Tiennot-Herment, présidente de l’Asso­­ciation française con­tre les myopathies (AFM), “ce 25e Téléthon est un tremplin pour l’avenir. Il ouvre une décennie de résultats concrets pour les malades. Les forces du Téléthon sont en marche pour relever des défis qui semblent à portée de main. Et nous faire gagner l’ultime bataille : celle de la guérison”. Dans cet élan de générosité nationale, le Cantal trouve toujours sa place. C’est ce qu’est venu expliquer dernièrement Bruno Desbuleux, directeur réseau et opération de l’AFM. Cette année encore, France télévisions ouvre 30 heures d’antenne, sur l’ensemble de ses chaînes cette fois, dès vendredi sous le parrainage de Gad Elmaleh. Une nouvelle fois, les membres du Lions vont réceptionner les appels sur le 3637. Une nouvelle fois, le Cantal sera présent, très présent même pour ce rendez-vous

Bruno Desbuleux, directeur réseau et opération de l’AFM, est venu présenter aux bénévoles cantaliens les objectifs du Téléthon 2011.
Bruno Desbuleux, directeur réseau et opération de l’AFM, est venu présenter aux bénévoles cantaliens les objectifs du Téléthon 2011. - © J-M.A

Des avancées et encore du travail

 

“C’est une tradition que de parcourir la France et ses départements afin de présenter le Téléthon. C’est également le moment idéal pour remercier celles et ceux qui œuvrent toute l’année et plus particulièrement pour cet événement. C’est enfin l’occasion de préciser ce que fait l’AFM avec les dons, les avancées de la médecine et les perspectives pour les années à venir”, explique Bruno Desbuleux. Il y a des avancées, certes, “mais il reste encore beaucoup de travail. J’espère vraiment qu’un jour nous n’aurons plus besoin de nous. Quand on voit les résultats concrets obtenus aujourd’hui, on ne les aurait même pas imaginés, même pas espérés voilà 25 ans”. Dans cette quête, l’AFM peut se réjouir d’avoir sorti les maladies rares de l’oubli. Mieux, elles sont reconnues par les pouvoirs publics avec des personnes en situation de handicap qui prennent la parole et font valoir leur droit à la citoyenneté. Au-delà d’une révolution génétique avec le décryptage du génome humain, “c’est une véritable révolution médicale avec l’émergence des biothérapies”, poursuit le directeur. Le Téléthon est une grande aventure humaine animée chaque année par 200 000 bénévoles, 53 000 associations et 10 000 communes. En 2010, 90 450 886 euros de promesses de dons ont été collectés (dont plus de 51 millions d’euros via le 3637, internet et les mobiles). Pour l’Auvergne, plus de 2,1 mil­lions d’euros ont été notamment recueillis grâce à une mobilisation cantalienne de près de 260 000 € (animations et promesses). Derrière Isabelle Veissière et Marie Prat, coordinatrices départementales, le Cantal espère faire mieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui