L'Union du Cantal 11 mai 2018 à 16h00 | Par Jean-Marc Authié

Le ski club du Lioran, c’est vraiment Delor en barre

Le ski club du Lioran sort d’une saison incroyable avec des licenciés plus que motivés et un pool Élite qui n’en finit pas de surprendre son monde.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Il ne va pas apprécier du tout cette mise en avant, mais bon, la méthode Delor il faut bien avouer que cela marche. Que ce soit avec Philippe, le père, président du ski club du Lioran, ou Émilien, le fils, chef de file d’un pool Élite détonnant, l’esprit de famille n’est pas un vain mot. Il est à prendre au sens propre, comme au sens figuré. “C’est une belle saison tout de même, et à tous les niveaux, savoure Philippe Delor dans sa barbe naissante. Il ne manque pas un chapitre. Au niveau de la filière professionnelle, cinq gamins ont réussi le test technique, sans pour autant jamais avoir mis les pieds au comité d’Auvergne.”

Les jeunes du ski club ne sont pas en reste pour porter haut et loin les couleurs du Lioran.
Les jeunes du ski club ne sont pas en reste pour porter haut et loin les couleurs du Lioran. - © J.-M. A

Le “club phare du Massif central”

La différence au Lioran, “c’est le lien qu’il y a entre tous. Les petits s’intéressent à ce que font les grands et inversement. Mais il faut savoir que les grands que nous passons aux tests techniques sont aussi les éducateurs pour les petits. Au ski club, l’émulation est naturelle et positive”. Les moniteurs de l’école de ski au Lioran sont tous issus du ski club. Pas mal quand même. Et dans la peau du petit village gaulois qui résiste encore et toujours à l’envahisseur, on aime montrer que l’on est là, que l’on existe et qu’en plus on fait des perfs. En 2018, la Gauthier de Teissières(1) Cup (GDT Cup) est revenue pour la sixième fois au ski club du Lioran. Ce trophée récompense, sur un journée de compétition, les enfants de 6 à 15 ans. “Ce trophée, ce serait un drame si un jour les gamins ne l’ont pas”, insiste le président Delor. Le ski club du Lioran se pose ainsi comme “le club phare du Massif. Et tout le monde le porte. Bien sûr, cela est contesté, mais bon... Nous sommes les seuls à avoir une programmation d’été, une programmation d’automne”. Il y a une dizaine de jours, ils étaient 29 à partir pour Val d’Isère pour quatre jours de grand ski dont deux en compétitions pour les épreuves du Racing club de France “et quand ils ont vu inscrit Lioran sur les casques, tout le monde nous a félicités pour notre saison”. Les 249 licenciés du ski club cantalien peuvent être fiers de leur saison et “d’un club qui est en train de mettre les pieds dans la cour des grands”. Si le président n’est pas à même de mesurer l’impact réel des résultats sur le nombre de licenciés, pour autant, il a mis en place deux tests d’entrée au ski club, “un en fin de saison et un autre à Noël. On vient d’en gagner 13”. Acteur déterminant dans la valorisation de la station, c’est un partenariat gagnant-gagnant engagé avec le Département et la Saem Le Lioran puisque les résultats font grimper l’image, le club alimente le nombre de moniteurs et contribue donc directement ou indirectement au chiffre d’affaires du site.

(1) Natif de Clermont-Ferrand, il a été vice-champion du monde Super G en 2013.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui