L'Union du Cantal 31 janvier 2007 à 00h00 | Par Renaud Saint-André

Le rôle leader de Bienvenue à la ferme en faveur de la diversification

Présente sur de nombreux salons, facilement reconnaissable grâce à un logo très diffusé, l’association Bienvenue à la ferme est la seule soutenue par la Chambre d’agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De nouveaux adhérents au réseau se sont présentés lors de l’assemblée générale de l’association Bienvenue à la ferme.
De nouveaux adhérents au réseau se sont présentés lors de l’assemblée générale de l’association Bienvenue à la ferme. - © L'Union du Cantal
Avant la diffusion d’un film sur la diversification, le président sortant de la Chambre d’agriculture a tenu à faire passer un message aux adhérents du réseau agro-touristique Bienvenue à la ferme, réunis au lycée agricole d’Aurillac pour leur assemblée générale annuelle : “2006 a été une bonne année pour la diversification”, selon Louis-François Fontant qui demande aux producteurs fermiers  et autres hébergeurs de garder cette dynamique... qui aurait tendance à s’essouffler chez nos voisins limitrophes. “Je crois au développement de la vente directe”, affirme-t-il. “C’est un moyen sûr de garder de la valeur sur nos productions agricoles. Nous avons besoin d’une agriculture qui se rapproche de son produit. Et quand on dit qu’il faut être au plus près des marchés, c’est vrai en général,  ça l’est plus encore dans les productions diversifiantes.  D’autant que le Cantal ne sera jamais bien placé pour fournir de très gros volumes”. Mais Louis-François Fontant  sait l’importance d’une organisation collective pour s’engager dans cette “agriculture exigeante”.
105 adhérents en 2006
La Chambre d’agriculture a donc choisi de soutenir cette “marque forte” qu’est Bienvenue à la ferme. Mais l’établissement consulaire n’a pas les moyens de soutenir d’autres réseaux, précise le président Fontant, en regrettant que tous les producteurs fermiers du Cantal et ceux qui ont choisi la diversification touristique n’aient pas encore adhéré. En 2006, l’association, présidée par Muriel Bromet, comptait 14 fermes auberges (16 en 2005), 15 fermes découvertes, 3 fermes équestres, 12 camping à la ferme, 29 chambres d’hôtes à la ferme, 1 ferme-chasse et... 56 producteurs fermiers (ils étaient 51 un an plus tôt). Soit 105 adhérents. A l’attention de ces derniers, la structure a relancé l’an dernier l’idée de marchés de pays sous une forme conventionnelle : de la vente à emporter issue exclusivement de produits élaborés à la ferme,  sans animations particulières... Sous la nouvelle dénomination de “marchés de Bienvenue à la ferme”, sept marchés se sont déroulés l’an dernier : six dans des fermes qui accueillaient entre 6 et 10 producteurs ; un sur l’espace public à Chaudes-Aigues, au cours du marché hebdomadaire du 14 juin au 21 septembre. Déjà, pour 2007, une nouvelle programmation se met en place, avec le soutien du Crédit agricole. Le premier marché de l’année devrait se tenir dans le secteur de Murat. Huit producteurs se sont déjà engagés pour le 20 février (période de vacances scolaires). Parallèlement, l’association départementale sera présente sur de nombreuses manifestations départementales et régionales.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,