L'Union du Cantal 24 juillet 2013 à 14h10 | Par Sophie Giraud-Chatenet

Le Puy Mary site le plus visité en Auvergne avec le Pal

L’Auvergne a accueilli en 2012 plus de trois millions de touristes. Réputée pour ses grands espaces et sa gastronomie, la région attire aussi par ses sites naturels, culturels et récréatifs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Numéro un : le Pal, parc d’attractions et animalier. Situé sur la commune de Saint-Pourçain-sur-Besbre, dans l’Allier, le Pal, qui fête ses 40 années d’existence cette année, est le site auvergnat accueillant le plus de touristes. En 2012, près de 500 000 visiteurs sont entrés dans le parc qui cultive la spécificité d’être à la fois d’attractions et animalier. Si la fréquentation a légèrement reculé en 2012, en raison d’une météo en juillet très défavorable, le Pal attire toujours autant : les locaux, mais aussi les voisins de la Loire et du Puy-de-Dôme, sans oublier des touristes venus de plus loin. L’investissement régulier dans de nouvelles attractions et la mise en place de scénographies originales permettent au parc de se renouveler tous les ans, et ainsi de fidéliser sa clientèle. En 2013, le Pal s’est équipé d’une offre d’accueil inédite, constituée de 24 lodges africains sur pilotis. Ouvert depuis le 13 avril jusqu’au 29 septembre. Horaires d’ouverture sur www.lepal.com

 

2. Le Puy Mary

 

Labellisé depuis décembre 2012 “Grand site de France”, le Puy Mary, dans le Cantal, est le second site auvergnat le plus visité par les touristes. La Direction générale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi en Auvergne, qui a réalisé en 2012 un panorama sur le tourisme en Auvergne, évalue à 500 000 le nombre de touristes convergeant annuellement vers le Puy Mary. Le massif du plus grand volcan d’Europe est un pays propice à de nombreuses activités de pleine nature, à la découverte d’une faune et d’une flore variée et protégée. Le site attire aussi car il n’est pas seulement un sanctuaire écologique. Le pays à la fois vivant et authentique séduit les touristes notamment à travers les diverses fêtes et manifestations qui sont organisées régulièrement. Outre le Puy Mary, le sommet du Puy-de-Dôme - dont les conditions d’accès ont été modifiées avec l’installation du Panoramique des Dômes - et le Mont-Mézenc en Haute-Loire sont des sites à forte fréquentation touristique.

 

3. Vulcania

 

Le parc Vulcania, situé à Saint-Ours-les-Roches, dans le Puy-de-Dôme, cultive l’esprit scientifique et ludique. Depuis son ouverture en 2002, la stratégie du parc a évolué pour proposer aux visiteurs de s’immerger “dans l’aventure de la terre”. En 2012, un peu plus de 342 000 visiteurs ont fait le voyage. Toutes les attractions de Vulcania ont été renouvelées depuis 2006. En effet, plus de 22,5 millions d’euros ont été investis depuis cette période pour rendre le parc plus attractif, plus ludique, plus familial, tout en conservant son côté pédagogique. Un facteur important puisque depuis six ans, le nombre de visiteurs n’a pas cessé de croître. Vulcania peut compter sur une clientèle extérieure à la région Auvergne qui est de l’ordre de 80 %. Cette année, “Volcans sacrés” est la plus grande et la plus coûteuse des attractions réalisées à Vulcania (4,4 millions d’euros) depuis sa création. Elle emmène les visiteurs (500 par heure), dans des nacelles, réaliser un “tour du monde des volcans sacrés, de leurs mythes et des populations qui vivent à leur côté”. Ouvert jusqu’au 11 novembre.

- © P.O.

4. Les lacs Chambon et Pavin

 

Façonnés par l’activité volcanique, les nombreux lacs du massif du Sancy séduisent les touristes. En 2012, pas moins de 300 000 visiteurs ont fait une virée du côté du lac Chambon, tandis qu’ils ont été près de 200 000 à converger vers le lac Pavin. Ces sites sont des lieux propices à la pratique d’activités nautiques, à la baignade ou à la randonnée.

 

5. Le téléphérique du Plomb du Cantal

 

Le téléphérique du Plomb du Cantal permet d’accéder facilement au point culminant du Massif cantalien, plus grand volcan d’Europe. Au 1er janvier 2012, 230 000 touristes ont emprunté ce téléphérique, selon l’enquête réalisée par la Direction générale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi en Auvergne. Du Plomb du Cantal, les visiteurs peuvent apprécier le panorama époustouflant sur les sommets : Puy Griou, Puy Laru, Puy de Sancy. De nombreuses excursions et randonnées, VTT et parapente sont proposées au départ du site. Ouverture et horaires sur le www.lelioran.com/telepherique.html

 

6. Le volcan de Lemptegy

 

Avec un peu plus de 100 000 visiteurs annuels, le volcan de Lemptegy est l’un des sites les plus fréquentés d’Auvergne. Situé à 15 minutes de Clermont-Ferrand, à proximité de Vulcania, ce site séduit car il permet à chacun de percer les secrets de la volcanologie. Accompagné par un animateur, le visiteur pénètre dans les entrailles du géant à ciel ouvert pour une découverte à la fois interactive et ludique. Infos sur www.auvergne-volcan.com

 

7. Le château de Murol

 

Situé dans le département du Puy-de-Dôme, à près de 1 000 m d’altitude, à 20 mn de Clermont-Ferrand et d’Issoire, le village de Murol est surplombé par l’un des principaux symboles de l’Auvergne féodale. Élevé sur un promontoire basaltique, le château de Murol est l’un des joyaux de la région, visité en moyenne, chaque année, par 100 000 touristes. Le site propose des visites ludiques et pédagogiques sur les thèmes de la vie quotidienne au Moyen Âge. Des comédiens font revivre ce pan d’histoire à travers le spectacle “le temps des chevaliers”. En 2013, le château ouvre de nouvelles salles, situées dans les tréfonds de la forteresse et propose des sons et lumières tout l’été. Plus d’infos sur www.chateaudemurol.fr

 

8. Notre-Dame de France

 

Sa chevelure de sept mètres, sa pointure de 1,92 mètre et ses 835 tonnes s’élève sur le rocher Corneille et veille sur le Puy-en-Velay depuis 153 ans. Avec le rocher et la chapelle Saint-Michel d’Aiguilhe qui drainent pas moins de 76 000 visiteurs chaque année, la statue de Notre-Dame de France fait de la capitale vellave, l’un des sites les plus prisés par les touristes. En 2011, un peu plus de 98 000 visiteurs se sont hissés dans les entrailles de la statue. En février après douze mois de travaux, le site a rouvert ses portes au public.

 

9. Centre national du costume de scène

 

Première structure de conservation, en France comme à l’étranger, à être entièrement consacrée aux costumes et décors de scène, le Centre national du costume de scène occupe une partie du quartier Villars, ancien quartier de cavalerie, à Moulins, dans l’Allier. Le centre abrite pas moins de 9 000 costumes de théâtre, d’opéra et de ballet et de plusieurs éléments de machinerie ou décors de scène. La vie du CNCS est rythmée par deux expositions annuelles. En 2009, celle consacrée au danseur Noureev a connu un franc succès permettant au centre de dépasser la barre des 80 000 visiteurs. Depuis l’ouverture en 2006, la fréquentation du site oscille entre 65 000 et 70 000 visiteurs. Depuis le 15 juin et jusqu’au 5 janvier 2014, le CNCS accueille une exposition consacrée aux plus beaux costumes de cirque. Plus d’infos sur www.cncs.fr

 

10. L’espace d’information Volvic

 

Créé il y a 50 ans par les exploitants de la source, l’espace d’information Volvic accueille chaque année entre 70 et 80 000 visiteurs. Il est situé dans le domaine de la source Volvic, au cœur du parc naturel régional des Volcans d’Auvergne. Exposition pédagogique, salles de cinéma et de dégustation, balades nature et sentiers pédagogiques sont autant d’activités proposées pour tout connaître de cette eau unique. Visite gratuite d’avril à novembre, tous les jours, prévoir 1 h 30 de visite. Accueil de groupes sur rendez-vous. Renseignements au 04 73 64 51 24.

 

 

 

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui