L'Union du Cantal 10 novembre 2010 à 11h03 | Par C. Fournier

Le prix de la qualité de l’offre

Avec 764 salariés, l’Ased Cantal Adavemic est un des principaux employeurs du Cantal.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L'Ased Cantal a tenu vendredi son assemblée générale dans l'établissement sanflorain "Le Nautilus" à Saint-Flour. Dans son rapport d'orientations, le président, Claude Tyssandier, a souligné "les difficultés nouvelles que rencontre l'association d'aide à domicile : la crise économique qui pèse sur les finances des ménages et sur les budgets sociaux, le développement de la logique concurrentielle dans le secteur des services à la personne, l'augmentation des besoins liés au vieillissement de la population, les difficultés accrues de recrutement dans les zones rurales". Or, de plus en plus, soulignait-il, "la corrélation entre les besoins des personnes et les aides accordées, imposent de réaliser des interventions d'une demi-heure, coûteuses en termes de temps de transport rémunéré comme temps de travail effectif". Consciente de ces réalités l'Ased Cantal reste décidée à "faire face" et, à "continuer à assurer une aide à domicile de qualité à l'ensemble des Cantaliens, avec le soutien des pouvoirs publics".

Ased 15, trouver les moyens pour poursuivre une vraie éthique.
Ased 15, trouver les moyens pour poursuivre une vraie éthique. - © C.F.

Une éthique

L'Ased Cantal, installée sur Aurillac a, depuis quelques années, traduit sa vocation départementale par l'implantation de locaux sur Saint-Flour, Maurs, Riom-ès-montagnes et Mauriac. Et par une ambition : "Nous nous sommes inscrits dans une démarche qui a mis du temps à se construire avec une éthique sociale et morale : des prestations de qualité avec du personnel de qualité aussi, au service des personnes âgées et/ou aidées qui doivent être traitées de façon égale". Cependant, aujourd'hui, l'association se trouve face à "une situation plus difficile dans un monde où "chaque chose à un prix, ce à quoi n'échappe pas l'aide à domicile". Un prix qui, pour Claude Tyssandier, "n'est peut-être pas suffisamment pris en compte pour servir les personnes, où qu'elles soient géographiquement, car le coût est différent selon les cas". Or, les charges s'élèvent à "50 000 e mensuels pour les seules indemnités de déplacement du personnel", confirmait Dominique Bornes, directrice de l'Ased, qui soulignait qu'au niveau de l'Allocation personnalisée d'autonomie (Apa) fixée par le Conseil général, principal financeur de l'association, "nous devons parfois intervenir sept jours sur sept, plusieurs fois dans la journée pour une même personne, à la demi-heure et parfois même au quart d'heure, où qu'elle se trouve..."

 

Tournant

"L'argent, c'est le nerf de la guerre", ajoutait le président de l'association qui représente 400 emplois à taux plein. Pour lui, "nous sommes sans doute à un tournant de l'économie sociale et solidaire. Il faudrait donc réfléchir à un système de prise en charge différenciée qui tiendrait compte de la configuration du département et de la distance, alors qu'aujourd'hui, nous sommes dans une tarification unique". D'où aussi des "tarifs révisés à la hausse pour 2010 avec le risque de perdre aussi de l'activité, du moment que nous risquons d'être par rapport à d'autres structures, à un prix plus élevé...", complétait Mme Bornes au nom de cette association qui souhaite néanmoins "de plus en plus aller vers une démarche de qualité, dispensée par un personnel formé et à qui l'on peut donc offrir un métier et non pas de l'emploi précaire..."

 

 

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui