L'Union du Cantal 25 février 2009 à 14h15 | Par Marie Varnieu

Le Lioran “tout schuss”

L’assemblée générale de la SAEM Lioran a permis de constater la bonne santé du domaine skiable.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Bernard Delcros, Vincent Descœur et Hervé Pounau ont validé les orientations pour la saison en cours et celle à venir.
Bernard Delcros, Vincent Descœur et Hervé Pounau ont validé les orientations pour la saison en cours et celle à venir. - © Marie Varnieu

La montagne, ça les gagne ! C’est en quelque sorte l’expression qui résume le mieux l’atmosphère de l’assemblée générale de la SAEM Super-Lioran développement qui s’est tenue vendredi 13 février. Et le domaine surfe sur des chiffres positifs : la saison dernière (1er décembre 2007-30 novembre 2008), le chiffre d’affaires s’est élevé à 3,7 millions d’euros HT, dont 3,3 millions d’euros HT issus de l’exploitation des remontées mécaniques. Ainsi, la SAEM a dégagé un résultat net de 21 000 euros, le président Vincent Descœur avouant toutefois que cela reste “assez fragile.”

Pic de fréquentation le 27 décembre

Mais cette saison, qui a donc débuté le 1er décembre 2008, est actuellement sur une pente ascendante et semble partie pour battre tous les records : le chiffre d’affaires après plus de deux mois d’exploitation est d’ores et déjà de 2,85 millions d’e, soit “le même chiffre qu’en 2005-2006, année qui avait déjà été exceptionnelle”, se réjouit Hervé Pounau, directeur de la SAEM. Et actuellement, toutes les conditions sont réunies pour que les vacanciers dévalent les pistes avec plaisir : la neige et l’ensoleillement. Deux paramètres que ne maîtrisent pas la station, qui parvient cependant à répondre à la demande : les lits sont pleins pour les trois semaines de vacances et concernant la quatrième, le taux de remplissage frôle déjà les 60 % selon les estimations de l’office de tourisme. Un pic de fréquentation a même été atteint le 27 décembre avec 12 000 skieurs, suivi de près par les 8 500 venus le 2 janvier. “On est parti sur le rythme d’une excellente saison”, confirme Hervé Pounau.

Effet boule de neige

Selon Vincent Descœur, ces bons chiffres de fréquentation sont à mettre au bénéfice de la politique tarifaire mise en place par la SAEM et la SNCF. “Chez les concurrents, notamment dans le massif alpin, le forfait journée avoisine les 30 euros. Chez nous, il est de 23 euros. Par ailleurs, grâce aux efforts de la SNCF, des transports à moindre coût permettent d’accéder directement au pied de la station avec des départs en train depuis Clermont, Limoges, Brive,…” Globalement, les responsables de la station du Lioran peuvent dire merci à leurs clients locaux : ce sont eux qui font la différence d’une saison sur l’autre. “On note une hausse de la clientèle du Puy-de-Dôme due notamment à notre campagne de communication sur l’agglomération clermontoise. Et les chiffres traduisent également une hausse de 45 % des skieurs cantaliens, détaille Hervé Pounau. Les locaux se réapproprient enfin leur station.” La prochaine étape sera donc de démarcher des clients plus lointains, comme la région du grand Ouest ou celles aux portes de Toulouse. La SAEM réfléchit également à développer les offres promotionnelles le vendredi afin de déclencher les RTT : le premier vendredi “test” a plutôt bien fonctionné ; à l’inverse, le second un peu moins en raison de mauvaises conditions climatiques. Avec l’été qui approche à grands pas, la station a dressé la liste des points à améliorer : le téléphérique serait accessible en journée continue et des chemins VTT vont être aménagés.

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui