L'Union du Cantal 20 février 2015 à 08h00 | Par P.Olivieri

Le Lioran : l’or blanc enfin au rendez-vous de février

Neige et soleil dopent la fréquentation aux remontées mécaniques et chez les hébergeurs de la station et des vallées avec plus de 95 % de taux d’occupation en locatif durant les vacances.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le télésiège débrayable du Baguet permet un débit de 2 500 skieurs à l’heure.
Le télésiège débrayable du Baguet permet un débit de 2 500 skieurs à l’heure. - © P.O

Un grand ciel bleu et un manteau neigeux qui dépasse le mètre : les dieux du ski ont dû entendre l’appel des montagnards de la Saem Lioran Développement. Après des vacances de Noël qui ont accusé le coup d’une météo capricieuse avec un chiffre d’affaires en repli de 25 % par rapport au début de saison 2013-2014, la station cantalienne fait le plein en février, redonnant des couleurs et le sourire à l’ensemble des prestataires touristiques du secteur et aux 120 salariés de la Saem. “Sur les dix premiers jours des vacances scolaires, nous affichons une très bonne fréquentation avec des conditions de ski idéales, se félicite Hervé Pouneau, directeur de la Saem. La neige est arrivée en quantité avec plus de 1,20 m cumulé en bas et en haut des pistes et on en annonce encore ce week-end.” Les températures négatives nocturnes ont permis en outre de conserver une excellente qualité de glisse, “meilleure que l’an denier” et d’assurer l’ouverture de 43 des 45 pistes. Seules deux pistes noires, soufflées par le vent, restent inaccessibles. Et s’il est encore trop tôt pour avancer des chiffres précis de fréquentation, la Saem estime néanmoins que sur la première semaine des vacances, l’affluence est supérieure à celle de la première semaine de février 2014.


Plus de 95 % de taux d’occupation en locatif


Une tendance que confirme l’excellent taux de réservation chez les hébergeurs : “En locatif, ce taux atteint 93 % en moyenne sur les deux premières semaines de ces vacances sur la station et les vallées”, indique Sandrine Mourlon, de l’office de tourisme de Lioran. Et c’est quasiment la saturation pour les 15 prochains jours : 96 % de taux d’occupation la semaine prochaine et 85 % pour la suivante sachant que les demandes affluent encore à l’office de tourisme. Globalement, sur la période des vacances, le taux d’occupation devrait s’élever en moyenne à 90 %, “mieux que l’an dernier”. Avec une clientèle majoritairement familiale, à l’image de Yoann et Pamela, de jeunes parents qui ont choisi de revenir au Lioran pour un troisième hiver consécutif et qui parlent déjà d’être au rendez-vous en 2016. Des Mayennais qui ne tarissent pas d’éloges sur la station : “Les gens sont sympas comme tout et on profite à plein des animations : ski, luge, téléphérique, animations pour les enfants... Les pistes sont bien.” Seul regret du couple qui s’y est pris à la dernière minute cette année pour réserver : ne pas être logés sur place. “On loue un gîte sur Laveissière, c’est très bien quand même...”


Le succès du Baguet


Et si l’on vient de loin (Sarthe, région parisienne, Vendée, Gironde, Loire- Altantique, Haute-Garonne et même Pyrénées-Atlantiques sont dans le Top 10 des plaques d’immatriculation sur les parkings de la station), nombreux sont les locaux et régionaux à venir profiter des joies de la glisse, des raquettes ou encore des balades avec chiens de traîneau à la journée ou en court séjour. Beaucoup, comme Marie-Gilberte, une Lotoise habituée des lieux, plébiscitent le nouveau télésiège débrayable dont le succès ne se dément pas ce mercredi après-midi aux allures printanières. “Cet équipement du Baguet donne entièrement satisfaction en termes de confort, de sécurité et de débit, abonde Hervé Pouneau. Avant, il fallait environ 40 minutes d’attente avec le télésiège fixe, aujourd’hui ona mesuré que ce délai est tombé à 10-13 mn. On a aussi gagné en taux de remplissage, soit 90 % avec ce six places débrayable, alors qu’on plafonnait à 40-50 % avec le trois places fixes.” Un gain apprécié des skieurs et permis par un débit de 2 500 personnes à  l’heure contre1 400 pour l’ancien télésiège.


Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,