L'Union du Cantal 20 septembre 2006 à 00h00 | Par Benoît Parret

Le Conseil général engage d’importants travaux dans cinq collèges

Le Conseil général va investir 16,7 millions d’euros à d’importants travaux de restructuration dans cinq collèges d’Aurillac, Saint-Flour, Mauriac et Riom-ès-Montagnes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une rentrée scolaire sous le signe des travaux pour les élus du Département, réunis au collège Blaise-Pascal de Saint-Flour.
Une rentrée scolaire sous le signe des travaux pour les élus du Département, réunis au collège Blaise-Pascal de Saint-Flour. - © L'Union du Cantal
Ce n’était pas une rentrée politique, mais plutôt une rentrée scolaire pour le Conseil général en ce jeudi 14 septembre. Le président du Conseil général, Vincent Descœur, visitait ce jour-là le chantier à peine commencé du collège Blaise-Pascal à Saint-Flour, dans lequel la collectivité a décidé d’investir 8,9 millions d’euros. Malgré un entretien régulier, plusieurs établissements méritaient en effet une remise aux normes en profondeur et d’être modernisés. Ce sera le cas pour cinq d’entre eux à Aurillac, Mauriac, Riom-ès-Montagnes et Saint-Flour. Un programme lourd qui faisait dire la semaine dernière à Maryse Savouret, inspectrice d’Académie : “Ces efforts permettent de donner des conditions modernes d’enseignement aux jeunes Cantaliens, qui n’auront pas à rougir d’avoir fait leurs études dans le département”.

Les priorités
La plus importante opération concerne le collège Blaise-Pascal à Saint-Flour avec la remise aux normes globale des installations et des locaux, la rénovation qualitative des bâtiments, des espaces et de l’outil pédagogique. Le chantier devrait s’étaler sur 36 mois à partir de cet automne, sans interruption des cours, mais en profitant au mieux des périodes de vacances. Le collège sanflorain avait besoin d’un sérieux lifting, a reconnu le président Descoeur : “Nous nous précipitons à son chevet pour une intervention de fond”. Deuxième priorité, le collège Jeanne de la Treilhe à Aurillac bénéficiera d’une enveloppe de 5,1 millions d’euros sur les deux prochaines années. Il y est question d’améliorer la sécurité, les espaces pédagogiques, le logement, la vie scolaire et d’assurer la maintenance du patrimoine bâti et l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, un point sur lequel le Conseil général veut mettre l’accent dans tous les établissements.

“La concertation prime dans chaque projet”
Toujours dans la cité géraldienne, 1 million d’euros sont alloués à la création d’un escalier de secours, la remise en état de la toiture et le remplacement des menuiseries extérieures du collège Jules-Ferry. Des travaux portant sur la sécurité concernent également les collèges du Méridien à Mauriac et Georges-Bataille à Riom-ès-Montagnes, avec une enveloppe budgétaire allouée de 1,7 millions d’euros. En plus de ces opérations prioritaires qui mobiliseront au final pas moins de 16,7 millions d’euros, le Conseil général réaffirme son plan de modernisation pluriannuel (2004/2010) avec environ 1,4 million d’euros par an (1 383 000 euros au titre de 2006). “La concertation prime dans chaque projet avec le corps enseignant et les différentes directions”, a fait part M. Descoeur.


Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

le journal "L'UNION du Cantal"
"journal L'Union du Cantal"
journal L'Union du Cantal
lunion.cantal@wanadoo.fr


LEGENDE photo :

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui