L'Union du Cantal 02 mars 2005 à 00h00 | Par Benoît Parret

Le concours salers 2005 est un grand cru

Le concours salers n´a pas déçu dimanche 27 février. Face à la qualité des animaux présentés, le jury du concours général a eu du mal à trancher.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dimanche 27 février, le concours salers a occupé durant près de deux heures le ring central du Salon de l´agriculture, sous l´oeil d´un nombreux public et du président du Conseil général du Cantal, Vincent Descoeur. De l´avis des éleveurs et des responsables de l´Upra, le millésime 2005 était d´un haut niveau avec 25 bêtes issues d´une pré-sélection de 55 à l´automne dernier. Le coeur d´Yves Rongier aura même balancé à plusieurs reprises au moment du jugement. Une tâche délicate pour l´éleveur du Monteil, avec au final un palmarès qui fait la part belle à la tenue générale et aux aplombs des animaux. "Nous avons assisté à un championnat de très haut niveau", se félicitait dimanche soir Michel Tafanel, président de l´Upra salers. Les élevages venaient principalement du Cantal mais aussi du Finistère et de l´Orne. C´était le cas pour l´EARL de Keranroux-Bernard venu de Bretagne et 2e en catégorie femelle de mois de trois et demi avec Star. "Ici, il n´y a que des éleveurs animés par la même passion de la race et de la sélection et ce n´est pas du tout un problème d´être loin du berceau de race pour avoir de bons résultats", confiait Mme Kéranroux.

Du Cantal au Finistère

Chez les jeunes vaches, Tulipe (Gaec Duffayet) s´impose. "Elle a un bon bassin qui exprime de bonnes qualités de vêlage", commentait Yves Rongier. Chez les femelles de trois ans et de demi à quatre ans et demi, le premier prix revient à Sonia (Gaec Lacombe de Cros), appréciée par le juge pour son "volume". Océane (Gaec Lacombe de Cros) remporte la catégorie des femelles de plus de quatre ans et demi. "C´est un animal exceptionnel avec une belle tenue, une tête symbolique de la race et une qualité bouchère affirmée", notait Yves Rongier. Océane a obtenu le prix du meilleur index (128 d´Isu) et le prix de rappel de championnat, preuve que son résultat de l´an passé n´était pas dû au hasard. Le prix de championnat a été attribué à Rivale (Gaec Dayral) deuxième en catégorie plus de quatre ans et demi. Selon Michel Dayral, "c´est une belle satisfaction et une confirmation après Cournon. La concurrence était solide". Chez les mâles de moins de trois ans et demi, le match était serré. Tic-Tac (Gaec Elevage Missiel) sort victorieux avec comme atout "sa tenue générale régulière".

Présentation du Label rouge

Son dauphin Trésor (Gaec du Gour élevage Duval) se rattrape avec le prix du meilleur index, confirmant tout l´intérêt accordé à son père, Mystère, qui a marqué la race. Enfin, chez les mâles de plus de trois ans et demi, Opéra monte sur la plus haute marche pour "son très bon développement de squelette, la valeur de son bassin et de ses aplombs". Ce taureau de Pierre Galvaing obtient le prix du championnat mâle devant Tic-Tac. Ce concours été l´occasion de faire connaître l´activité de la race salers. Philippe Autiéri a évoqué le Label rouge, lancé l´an passé sur ce même Salon de l´agriculture. Ce boucher de Nîmes a insisté sur l´importance pour la filière de fournir de façon "rapide et constante". Aujourd´hui, quatre animaux sous signe de qualité sont abattus et commercialisés chaque semaine avec quatre boucheries référencées à Aurillac, Beaumont, Marseille et Nîmes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,