L'Union du Cantal 12 janvier 2005 à 00h00 | Par Frédéric Pigot

Le chantier du "scénoparc Io" de Valette officiellement lancé

Le chantier du scénoparc Io vient d´être inauguré à Valette avec comme objectif l´ouverture en avril 2006. 80 000 visiteurs sont attendus à partir de la cinquième année.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Après le "Scénoparc des vaches rouges" et le "Scénoparc des mille et une vaches", "Io" devient l´appellation officielle du futur scénoparc de Valette. Un nom qui trouve sa source dans la mythologie grecque. Le chantier du scénoparc Io a été officiellement lancé vendredi 7 janvier sur le site, où les travaux ont débuté il y a un an. Aux côtés d´Alain Marleix, député du Cantal, Pierre-Joël Bonté, président du Conseil régional, Vincent Descoeur, président du Conseil général, de nombreux élus et invités ont découvert le bâtiment d´accueil du scénoparc et son site naturel avec les explications des concepteurs du projet, Taxi Brousse, et le cabinet d´architecture Atelier 4. A cette occasion, les autorités ont symboliquement donné un coup de burin dans un rocher sur lequel est peint l´emblème du scénoparc. Un symbole qui annonce la couleur… rouge, avec une forme qui n´est pas sans évoquer la salers, tout en révélant un "i" et un "o". Dans son allocution, Charles Rodde a présenté cette réalisation comme un projet phare de la communauté de communes qu´il préside.

"Un potentiel touristique de 300 à 400 000 visiteurs"

Il a justifié cet important investissement en expliquant que le territoire du pays Gentiane dispose d´un potentiel touristique de 300 à 400 000 visiteurs grâce à sa proximité avec le château de Val, Salers et le Puy Mary, mais qu´en définitive il ne capte que 8 à 9 % de ces retombées économiques. Il a souligné que les élus du Pays Gentiane se sont engagés dans la mise en place d´une filière touristique et qu´une étude avait révélé l´intérêt de créer un parc à thème pour disposer d´un point "phare". Charles Rodde a parlé d´un projet ambitieux et novateur mais nécessaire face au déclin démographique et tout ce qu´il induit. Avec fougue et un enthousiasme non dissimulé, Pierre Fouillade, vice-président de la communauté de communes, maire de Valette et conseiller général du canton de Riom-ès-Montagnes, a présenté le concept du scénoparc en affirmant la nécessité de vaincre le scepticisme ambiant pour se donner un avenir. "Un pari n´est jamais définitivement gagné", a-t-il cependant prévenu en invitant l´assistance à promouvoir cet équipement et en soulignant la confiance qu´il accorde aux professionnels qui travaillent à sa mise en oeuvre. "Nous sommes convaincus de sa possible réussite", ajoutait-il.

"Un pari de taille"

Vincent Descoeur s´est quant à lui déclaré impressionné par la passion qui anime les porteurs de ce scénoparc, et a formé le voeu que la fréquentation soit à la hauteur des estimations(*). "C´est un pari de taille", a conclu le président du Conseil général. En saluant l´importance des financements croisés, Pierre-Joël Bonté a remarqué l´unanimité qui accompagne ce projet. "Tout le monde s´est retrouvé en disant : c´est un bon projet. Nous avons un déficit de produits touristiques. Celui-ci vient combler un vide", a remarqué le président du Conseil régional en soulignant l´importance de mettre l´ensemble de ces sites en réseau.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui