L'Union du Cantal 07 juillet 2006 à 00h00 | Par Renaud Saint-André

Le Cantal bien loti dans l’attribution des pôles d’excellence rurale

Encouragé par le succès des pôles de compétitivité, l’Etat lance une procédure pour renforcer l’emploi et le développement économique des territoires ruraux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Premier ministre, Dominique de Villepin, s’est déplacé en Lozère pour annoncer qu’une première vague de projets étaient labellisés “pôles d’excellence rurale” (PER). Un sésame qui assure un financement d’Etat intéressant sur des projets de développement économique situés sur un territoire rural, au moins à 33 % et jusqu’à 50 % en zone de revitalisation rurale (ZRR) ; la participation étant plafonnée à 1 million d’euros. Comme le gouvernement s’y était engagé, une première liste de projets retenus a été dressée avant le 1er juillet. Cette première vague prévoit la labellisation de 175 projets sur 341 candidats. Avec six dossiers retenus, le Cantal fait figure de privilégié, au même titre que la Meurthe-et-Moselle.


6 projets cantalienssur 175 labellisés
Ont été retenus dans le département : la promotion des richesses naturelles, culturelles et touristiques de Châtaigneraie (dossier déposé par le Smidec) et en vallée de la Truyère (déposé par le Conseil général), les bio-ressources des Hautes-Terres (pays de Saint-Flour), le Grand-site Puy-Mary (syndicat mixte), une unité Parkinson (pays de Sumène-Artense), et une maison médicale (pays de Massiac). A l’image de l’ensemble des dossiers déposés, les pôles relatifs au tourisme et au patrimoine sont les plus nombreux (140 candidats, 78 retenus). Mais tous partagent bien le même objectif : créer de l’emploi. Car si ces 175 pôles représentent un investissement total de plus de 570 millions d’euros -dont une participation de l’État de 128 millions d’euros- les entreprises privées partenaires de ces 175 pôles se sont engagées sur la création d’un peu plus de 7 000 emplois. Par ailleurs, les porteurs de projets évaluent à 25 000 le nombre d’emplois indirects potentiels.


Créer de l’emploi
Au sortir de la réunion de présélection qu’ils coprésident, les ministres Estrosi et Bertrand ont présenté au chef du gouvernement le 20 juin la liste des propositions qu’ils ont retenues. Lors d’une visite officielle en Lozère, Dominique de Villepin a confirmé la labellisation des différents projets sélectionnés. Une deuxième vague de projets -nouveaux ou affinés- sera étudiée en septembre pour une labellisation en décembre.







Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

le journal "L'UNION du Cantal"
"journal L'Union du Cantal"
journal L'Union du Cantal
lunion.cantal@wanadoo.fr


LEGENDE photo : Au cours de sa visite en Lozère, M. de Villepin a confirmé la liste des 175 projets retenus pour être labellisés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui