L'Union du Cantal 23 janvier 2008 à 00h00 | Par Christian Fournier

La promotion gourmande et touristique du Cantal

L’association Bienvenue à la Ferme a tenu lundi 14 janvier son assemblée générale à Saint-Flour.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’association Bienvenue à la ferme participe à la promotion du Cantal.
L’association Bienvenue à la ferme participe à la promotion du Cantal. - © C. F.
“Votre assemblée générale est un des lieux où nous nous rendons compte des problèmes de votre profession. Votre structure se porte bien, ce qui s’y fait intéresse et rend service. Depuis 20 ans, vous réalisez en effet une bonne promotion du Cantal avec des produits de qualité et du terroir. Vous participez ainsi au maintien d’actifs dont nous avons tant besoin sur notre territoire”. Ce portrait de Bienvenue à la Ferme, brossé par le premier vice-président du Conseil général, Henri Barthélémy, résume assez bien l’image que s’est forgée l’association qui regroupe 106 adhérents, tous agriculteurs, et dont le dynamisme était salué par le président de la Chambre d’agriculture, Louis-François Fontant. Patrick Escure, président de la FDSEA, participait également à la réunion.

2008, année capitale

Le président de la Chambre d’agriculture l’aura rappelé : “L’année 2008 est une année importante pour l’agriculture du Cantal, et donc pour vous qui, en plus d’être adhérents à l’association, êtes agriculteurs. 2008 est en effet l’année du bilan de santé de la Pac, où il faudra commencer à anticiper l’après-2013. Nous nous battons régulièrement pour cela à Paris au ministère, pour que les choses bougent vraiment”. Et comme rien ne vaut une bonne comparaison, Louis-François Fontant aura jaugé la différence des revenus issus de l’élevage et ceux issus des grandes cultures, “une différence inacceptable en vertu de laquelle nous souhaitons un rééquilibrage très fort du végétal vers l’animal et de vrais soutiens pour les zones de montagne”. 2008 sera aussi “l’année de la mise en œuvre de l’AOC cantal et je souhaite que Bienvenue à la Ferme participe à cette dynamique”, poursuivait-il, souhaitant enfin “une meilleure collaboration avec les services vétérinaires et la répression des fraudes”. Louis-François Fontant a prôné dans cet esprit “un peu d’allègement des procédures, sans lequel nous finirons par tuer l’activité des fermes-auberges… alors qu’il y a la place en 2008 pour le développement des activités fermières et touristiques”. Une assemblée générale au cours de laquelle différents points forts ont été exposés, comme la mise aux normes. La présidente de l’association, Muriel Bromet, a relevé dans ce domaine “beaucoup de formations à l’hygiène. L’association participe aussi à la promotion du Cantal à travers de nombreuses manifestations et à une activité de prestation auprès de collectivités : entreprises et partenaires divers, mais en aucun cas privés”. 

Les contrôles

Le problème des contrôles était aussi évoqué : “Bienvenue à la Ferme est une marque appartenant à la Chambre d’agriculture déléguée à une association. La promotion de la qualité et des structures, le respect de la charte des adhérents sont du ressort de ces mêmes adhérents, avec les problèmes que cela suppose. Nous nous orientons donc vers un contrôle qui serait pratiqué par les adhérents des autres départements auvergnats”, indiquait Louis François Fontant, précisant qu’en termes de cahier des charges, “les Cantaliens étaient particulièrement rigoureux”. Enfin, en 2007, à noter la création de “Bienvenue à la Ferme en Auvergne”, de dimension régionale. 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui