L'Union du Cantal 24 mars 2010 à 14h43 | Par Jean-Marc Authié

La formation initiale en complément de la formation déjà existante

Le Campus, nouveau centre de formation, organise une journée portes ouvertes et présentera les formations de demain, notamment le Bachelor.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

"C e qui compte, c'est que la formation soit un formidable outil de développement pour les entreprises et de promotion pour les salariés. L'un et l'autre contribuent au développement économique d'un territoire". Pour Bernard Bouniol, président de la chambre de commerce et d'industrie du Cantal, le futur campus d'Aurillac, nouveau centre de formation, doit s'ouvrir au plus grand nombre. Ce nouveau bâtiment de 1 500 m2 doit être "un outil à la hauteur des ambitions de la CCI, un outil dans la poursuite et le développement des formations déjà existantes. Les entreprises du Cantal sont très demandeuses en matière de formations, tant pour leurs cadres que pour l'ensemble de leurs salariés. Mais nous devons aussi aller au-delà de la formation continue et tendre vers des formations initiales de haut niveau", poursuit le président.

2,5 millions d'euros de travaux

Mais tant pour les salariés que pour les futurs étudiants, cet outil, ce lieu se veut "très attractif". Un investissement conséquent de 2,5 millions d'euros a été nécessaire à la construction de ce nouveau bâtiment (qui devrait être terminé en fin de semaine). "C'est un investissement lourd que nous n'aurions pu mener seul et qui a reçu le soutien du Feder (500 000 euros), du Département (176 000 euros) et du Crédit agricole (28 000 euros)".
Actuellement, la CCI propose des formations sur la communication, le développement personnel, le développement commercial, la gestion de la relation client, la gestion-finance, la direction d'entreprise, le management, les ressources humaines, les langues étrangères, la qualité, la sécurité, l'environnement... Un large panel que le campus complétera, mais surtout développera, voire valorisera, à travers notamment le futur Bachelor international qui sera opérationnel dès septembre grâce à l'étroite collaboration entre la CCI et l'École supérieure de commerce de Clermont-Ferrand. "Faire venir des étudiants sur Aurillac, ce n'est pas uniquement pour les Cantaliens, c'est permettre aussi l'ouverture sur la France et bien au-delà", estime Bernard Bouniol. Des propos confirmés bien évidemment par Andrés Atenza, directeur général de l'ESC Clermont, car Aurillac sera demain une nouvelle antenne de l'ESC. "L'école existe depuis plus de 90 ans et bénéficie d'un standard international puisqu'elle fait partie des 500 business school accréditées sur les 8 000 existantes dans le monde entier", se félicite le directeur.

 

 

Bernard Bouniol, président de la CCI du Cantal, et Andrés Atenza, directeur de l’ESC Clermont-Ferrand, devant le futur campus d’Aurillac.
Bernard Bouniol, président de la CCI du Cantal, et Andrés Atenza, directeur de l’ESC Clermont-Ferrand, devant le futur campus d’Aurillac. - © J.-M.A

Rayonnement dans le monde

L'ESC Clermont, ce sont 1 700 étudiants et 27 nationalités représentées "avec recrutement sur classe préparatoire. Le Bachelor va offrir une dimension internationale aux futurs étudiants puisqu'ils partiront à l'étranger lors de leur troisième année et dans des écoles de très grandes renommées", précise-t-il. Un Bachelor à Aurillac donc avec une spécialisation PMI/PME "car il y aura près de 200 millions d'étudiants en gestion à former dans l'avenir. Nous, on a fait le pari qu'un rayonnement sur le territoire attirera du monde et rendra surtout service aux familles et aux entreprises, poursuit Andrés Atenza. En multipliant les antennes, on sert l'intérêt de notre région". À Aurillac, ce sont entre 150 et 200 étudiants qui seront attendus une fois le cycle lancé. Mais l'ESC Clermont ne compte pas en rester là. "Il y a aussi une réflexion sur un master en agroalimentaire".
Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui