L'Union du Cantal 22 novembre 2017 à 08h00 | Par M. VARNIEU

L’UTPMA dynamite son 105 km avec une montée chronométrée de l’Arpon du Diable

Pour sa septième édition, l’UTPMA propose des nouveautés sur l’ultra trail, le trail d’Aurillac et la randonnée. Rendez-vous le 16 juin 2018 pour les découvrir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Si le diable se cache dans les détails, la montée de l’Arpon n’en sera pas un pour les concurrents du 105 km ! Pour la première fois cette année, cette partie de l’ascension entre Saint-Jacques-des-Blats et le Plomb du Cantal sera chronométrée. Un “défi supplémentaire” souhaité par l’équipe Tom 15, présidée désormais par Daniel Lamouroux, Annabelle Baladuc s’étant retirée de la co-présidence. Cette “spéciale” sera ouverte à tous les concurrents de l’ultra trail (5 500 m D+) sur un peu plus d’un kilomètre, avec un podium dédié. Ainsi, ce n’est pas forcément celui qui arrive en tête qui mettra le moins de temps à franchir cet obstacle...

Le trail, en solo ou en relais

Autre nouveauté, alors que les parcours 2018 ne sont pas encore finalisés, le trail d’Aurillac pourra se courir seul, ou à deux. Les 16 km (500 m D+) entre Aurillac et Saint-Simon seront donc désormais ouverts aux catégories cadet et junior, qui jusque-là ne pouvaient participer à aucune épreuve en raison de leur jeune âge. L’idée, en divisant par deux les kilomètres, c’est aussi de “proposer une distance accessible à tous, quel que soit le niveau”. La randonnée, d’une vingtaine de kilomètres, a également été revue, avec un départ qui devrait s’effectuer depuis Polminhac (Vic-sur-Cère l’an dernier), en partenariat avec la commune et le comité des fêtes et avec le soutien de Giou-de-Mamou. Le marathon de la Jordanne (43 km, 1 800 m D+) et la course des super-héros pour les enfants de 4 à 12 ans, au profit de l’association Don de vie, seront eux toujours au menu de cette septième édition, programmée le samedi 16 juin 2018.

Des milliers de participants profiteront une nouvelle fois des paysages magnifiques au gré des parcours.
Des milliers de participants profiteront une nouvelle fois des paysages magnifiques au gré des parcours. - © C. Quintard

Déjà un engouement pour les inscriptions

Les bénévoles travaillent également sur “comment optimiser les animations et l’arrivée pour attirer les compétiteurs et les Aurillacois”, relève Daniel Lamouroux, qui entame sa troisième année à la tête de l’événement. Pour l’heure, la Caba, la Ville et la Région ont reconduit leur partenariat à l’identique. Reste maintenant à boucler un budget d’un peu moins de 140 000 €, qui devra prendre en compte l’embauche de la jeune Coralie Vidal, au poste de chargée de communication. C’est elle qui a également en charge le volet inscriptions et déjà, “on sent un engouement. Pour les hébergements collectifs également alors que nous ne sommes qu’à sept mois de l’UTPMA !”

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

La question Loading...

87truetrue
chargement...
Merci de sélectionnez au moins une valeur

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui