L'Union du Cantal 11 février 2011 à 11h35 | Par PO

L’Union du Cantal “privée” de Caba (Agglo du bassin d’Aurillac)

Pour avoir osé préciser en marge d’un de ses articles que le sénateur socialiste Edmond Hervé, en visite dans le département dans le cadre d’un rapport parlementaire sur la décentralisation, avait été “cité dans l’affaire du sang contaminé” (alors qu'il a effectivement été condamné), notre bi-hebdomadaire s’est vu signifier qu’il serait désormais persona non grata à la communauté d’agglomération du bassin d’Aurillac, ou plus précisément, qu’il n’y serait plus convié. Comme s’il suffisait de “punir” les impertinents pour les faire taire. Nos lecteurs apprécieront. L’Union du Cantal dénonce pour sa part ce type de représailles parfaitement infondé et inacceptable.Notons au passage que cet article faisait suite à un point presse organisé par le sénateur Mézard et non le président de la Caba. De là à parler de mélange des genres...

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui