L'Union du Cantal 25 juin 2008 à 00h00 | Par Renaud Saint-André

L’ADMR entend professionnaliser à la fois ses salariés et bénévoles

Pour continuer à jouer un rôle majeur dans le département, le réseau d’associations d’aides à domicile en milieu rural ne cesse d’évoluer quantitativement et qualitativement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le préfet a assisté à l'ensemble des travaux, aux côtés de Dominique Viallard, présidente de l’Union départementale des ADMR.
Le préfet a assisté à l'ensemble des travaux, aux côtés de Dominique Viallard, présidente de l’Union départementale des ADMR. - © R. S.-A.

Pas moins de 5 563 foyers ont bénéficié des services de l’Association d’aide à domicile en milieu rural en 2007. C’est dire le poids de l’ADMR dans un petit département comme le Cantal.  Des chiffres confirmés à l’assemblée générale de la fédération départementale, qui s’est tenue vendredi dernier, sous la présidence de Dominique Viallard. “Comme tous les ans, notre activité s’est encore développée cette année”, souligne la présidente. Cette hausse d’activité se traduit par près de 1 000 salariés désormais présents au fichier du personnel (plus de 300 équivalents temps plein). Près d’une centaine sont formés tous les ans. “Nous sommes titulaires, pour quasiment l’ensemble de nos associations, des agréments qualité, revus et complétés par la récente loi Borloo”, précise Mme Viallard.

Des activités diverses

De fait, l’ADMR est désormais qualifiée pour le service d’aide à domicile pour les personnes âgées et handicapées, ainsi que pour son service d’intervention sociale et familiale, dans le cadre de l’aide sociale à l’enfance. C’est dire l’importance que revêt la qualité du personnel.  La présidente précise que le mouvement est engagé dans un processus global d’amélioration continue des pratiques. à cet égard, les associations locales ont été formées à la démarche des entretiens professionnels individuels. L’année 2007 aura également été celle de la diversification. Puisque, contrairement à ce que son nom laisse entendre, l’union départementale ne regroupe pas seulement des structures rurales !

Même à Aurillac

Depuis la création de Domicile-15 (suite à la reprise d’activité de l’AMFD), l’ADMR intervient aussi à Aurillac. Une association en passe de devenir celle qui sera la plus importante en termes de volume de travail. Une évolution qui découle de besoins qui ont changé, d’un environnement qui a évolué depuis... 50 ans. En effet, l’ADMR fête cette année son cinquantenaire. à cette occasion, après la partie statutaire de la réunion, une pièce était jouée sur le principe du théâtre-forum par la compagnie “Temps fort” de  Lyon. Les scénarios ont été écrits par des salariés et des bénévoles de l’ADMR de la Loire. Ces saynètes abordaient notamment le thème de l’accueil et des relations en général entre les salariés et les personnes aidées à domicile, le climat de confiance...

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Union du Cantal se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui